Violences faites aux femmes : la bande-dessinée de la discorde

Violences faites aux femmes : la bande-dessinée de la discorde

France
DirectLCI
POLEMIQUE – Elus socialistes et Verts dénoncent l'abandon d'une exposition d'une BD montrant d'une façon crue les violences faites aux femmes. Pour le maire Jean-Luc Moudenc le choix de ne pas montrer ces planches a été fait il y a plusieurs semaines.

Une BD sur la violence que subissent les femmes censurée à Toulouse? C'est ce qu'affirment les différents groupes de l'opposition municipale. Ces derniers regrettent qu'à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l'exposition de planches de la BD "Projet crocodiles" du dessinateur belge Thomas Mathieu ne soient pas affichées en plein air au Square Charles de Gaulle, derrière le Capitole.

L'œuvre illustre de manière crue le harcèlement et le sexisme ordinaires dont les femmes peuvent faire l'objet. "Nous regrettons et condamnons l'abandon de cette exposition", explique dans un courrier Claude Raynal, le président du groupe socialiste au sein de Toulouse Métropole.

Un projet abandonné il y a deux mois

Ce dernier regrette que le projet, proposé parmi d'autres il y a deux mois, ait été abandonné seulement il y a une semaine.

Du côté de la municipalité on tente de dégonfler la polémique. Alors que l'élue UMP Laurence Katzenmayer, affirme que le projet affiche un langage "vulgaire" et "immoral", la mairie précise qu'un flyer "publié il y a un mois sur le programme de cette journée montre bien que le projet n'avait déjà pas été retenu puisqu'il n'y figure pas".

Un choix budgétaire

Selon le maire Jean-Luc Moudenc, d'autres initiatives ont "été jugées meilleures pour faire passer le message en faveur des femmes". Il explique aussi que la décision de ne pas montrer cette exposition aux autres communes de Toulouse Métropole est due à une "situation budgétaire dégradée.

De leur côté, le groupe Europe Écologie les Verts a décidé d'exposer mardi en fin d'après-midi ces planches sur le Square Charles de Gaulle, en lieu et place de l'exposition, lors d'un rassemblement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter