Viols sur mineurs à Villefontaine : l'ancien directeur d'école de nouveau entendu

FRANCE
DirectLCI
FAIT DIVERS – Incarcéré pour viols sur mineurs, l'ex-directeur de l'école du Mas-de-la-Raz a été interrogé par les enquêteurs suite aux auditions de cinquante victimes potentielles.

Dans la prison de Corbas, un détenu a particulièrement attiré l'attention des policiers ces derniers jours. Romain F. l'ancien directeur de l'école de Villefontaine, a été extrait de sa cellule à deux reprises cette semaine. Mis en examen pour "viols sur mineurs" sur onze de ses élèves, le quadragénaire avait été placé en détention le 25 mars dernier.

L'affaire de pédophilie avait éclaté quelques jours auparavant après les révélations de deux élèves de l'école du Mas-de-la-Raz. Les petites filles avaient évoqué des fellations imposées par leur instituteur durant des ateliers du goût. Des faits reconnus par le suspect lors de sa garde à vue le 23 mars dernier. Suite à la mise en examen de l'ancien directeur d'école, neuf autres plaintes avaient été enregistrées. D'autres élèves issus de différents établissements où l'enseignant a exercé s'étaient également manifestés.

EN SAVOIR + >> Le directeur reconnaît les faits

L'ancien directeur est resté muet face aux enquêteurs

Au total," cinquante nouvelles victimes potentielles" ont été entendues par les enquêteurs selon  Le Progrès . Lundi, Romain F. aurait été interrogé par le juge d'instruction de Grenoble. Deux jours après, le quadragénaire aurait à nouveau quitté les murs de la prison de Corbas pour un second interrogatoire à la brigade de Villefontaine.

Face aux récentes accusations, le pédophile présumé serait resté impassible. "Il a refusé de s'exprimer sur ces cinquante nouveaux cas", a confié le procureur de Grenoble au Progrès. L'homme s'est déclaré "trop fatigué" pour répondre aux questions des enquêteurs. Avant que cette affaire n'éclate en mars dernier, l'instituteur avait déjà été condamné en 2008 pour possession d'images à caractère pédopornographique.

EN SAVOIR +
>> Soupçonné de viol, déjà condamné, comment le directeur d'école a-t-il pu être choisi ?

>> "C'est écœurant, cela aurait pu être évité", raconte un parent
 

Lire et commenter