Virus Ebola : fausse alerte à Dijon

Virus Ebola : fausse alerte à Dijon

EBOLA - Un bus Eurolines a été intercepté et conduit au CHU de Dijon. Un des passagers était suspecté d’être malade du virus Ebola, mais la suspicion a été écartée.

Fausse alerte à Dijon. Suspecté d’abriter un malade d’Ebola, un bus de la société Eurolines a été intercepté dans la nuit de samedi à dimanche et conduit au CHU de la ville, puis serait reparti avec “tout ou partie de ses passagers”, selon Le Bien public, qui révèle l’information.

"Toute suspicion a été écartée", a rapporté plus tard le quotidien de la Côte-d'Or et les autorités n'ont pas communiqué sur le sujet.

Le bus est immatriculé en Italie. Aucune information supplémentaire n’a été donnée. Ni la nationalité des passagers ni celle du chauffeur ne sont connues.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 patients en réanimation quasiment atteint

Mort de George Floyd : Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Carrefour supprime à son tour les tickets de caisse

Variants : le "double mutant" indien est-il déjà présent en Europe ?

Lire et commenter