Voiture suspecte à Lyon : les policiers en alerte pour... du poisson pourri

Voiture suspecte à Lyon : les policiers en alerte pour... du poisson pourri

DirectLCI
INSOLITE - Un important dispositif de sécurité a été déployé ce jeudi 23 avril suite à la présence d'une voiture suspecte dans le 3e arrondissement. Fausse alerte, le propriétaire était juste un peu étourdi.

Rue Saint-Jacques ce jeudi 23 avril, à quelques mètres du commissariat de police du IIIe arrondissement, les passants sont interpellés par une odeur nauséabonde. La puanteur semble provenir d'une Citroën C4, stationnée depuis plusieurs jours selon le journal Le Progrès .

A la fois intrigués et incommodés par l'odeur de la voiture, les policiers auraient pris les choses en main. Rapidement, ils découvrent qu'il s'agit d'un véhicule volé. Ils tentent de joindre son propriétaire, sans succès. Les autorités mettent alors en place un périmètre de sécurité avec évacuation des riverains. Un début de panique s'installe du côté des riverains. A qui appartient la Citroën et qu'est-ce que cache cette odeur répugnante ?

Les policiers alertés par l'odeur nauséabonde du véhicule

Pour répondre à ces interrogations, pompiers et démineurs sont appelés en renfort. Mais le mystère est rapidement résolu. Des réponses apportées par le propriétaire du véhicule "him". Agé d'une cinquantaine d'années, cet habitant de Bron avait tout simplement oublié où sa voiture était garée. Face aux policiers, l'homme explique qu'il pensait avoir stationné sa Citroën devant le commissariat du VIIe arrondissement ce samedi 19 avril. Erreur comptable, la voiture était en fait devant celui du IIIe arrondissement.

Ne trouvant pas son véhicule, le Brondillant avait alors déposé une plainte pour vol. Quant à l'odeur nauséabonde s'échappant du véhicule ? Il s'agissait en fait des denrées alimentaires, dont du poisson séjournant dans le coffre depuis le samedi 19 avril. Une prise dont les policiers lyonnais se seraient bien passés.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet