Vols d'explosifs militaires à Miramas : une complicité interne ?

Près de 180 détonateurs, une dizaine de pains de plastique et une quarantaine de grenades ont été volés dans un dépôt de munitions de l'armée de terre à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône. Invité de la Newsroom sur LCI, le spécialiste du grand banditisme, Frédéric Ploquin, penche pour une complicité interne.
FRANCE

Près de 180 détonateurs, une dizaine de pains de plastique et une quarantaine de grenades ont été volés dans un dépôt de munitions de l'armée de terre à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône. Invité de la Newsroom sur LCI, le spécialiste du grand banditisme, Frédéric Ploquin, penche pour une complicité interne.
Lire et commenter