Week-end à Marseille : Ali Baba fait son retour

Week-end à Marseille : Ali Baba fait son retour

DirectLCI
LOISIRS - La Criée donne le ton en cette rentrée théatrâle avec le retour d'Ali Baba. Outre les comptes des milles et une nuit, plongez au coeur de l'histoire de Belsunce à travers une retrospective ou partez à l'Alhambra pour une avant première.

Le retour d’Ali Baba
Ali Baba, la pièce de Macha Makeïeff créée dans le cadre de Marseille Provence 2013, est rejouée à la Criée après une série de représentations au Théâtre national de Chaillot, au TNP de Villeurbanne et en tournée. Cette "comédie-ballet moderne" qui se déroule "sur les quais d'un port méditerranéen, dans un petit immeuble familial et remuant" fera rêver les grands sur un air de music-hall.
La Criée, 30 quai de Rive Neuve (VIIe). Vendredi 10 et samedi 11 à 20 h, dimanche 12 à 15 h. 24 euros.
En bref

Musique de Belsunce
L’Alcazar, avant d’être une bibliothèque municipale, était un célèbre music-hall. L’exposition Les Sillons de Belsunce est en quelque sorte un retour aux sources, puisqu’elle nous plonge dans l’histoire des musiques produites dans le quartier de Belsunce des années 1930 à 1970 par les migrants venus des différentes rives de la Méditerranée, ce à partir de disques vinyles retrouvés. Ca va swinguer !
Bibliothèque l’Alcazar, Cours Belsunce (1er). Jusqu’au 13 février.

Mozart après les fêtes
Terminées, les agapes : on laisse reposer ses papilles et on préfère nourrir ses oreilles tout en révisant ses classiques. L’orchestre philarmonique de Marseille, sous la direction d’Adrian Prabava, jouera la Symphonie n° 35 en ré majeur "Haffner" de Wolfang Amadeus Mozart ainsi que la Symphonie n°5 de Gustav Mahler le dimanche 12 janvier au Silo. Voilà qui devrait nous faire le plus grand bien.
Le Silo, 35, quai du Lazaret (IIe). 21 ou 26 euros.

Graffs de Grems
Si on connait Grems pour son rap efficace, on sait peut-être moins qu’il est aussi graphiste. La galerie Association d’idées propose une rétrospective des collaborations de cet artiste street art avec différentes marques et labels de musiques lors de ces huit dernières années. Ce sera l’occasion de découvrir son dernier album, Vampire, sorti en 2013.
Galerie Association d’idées, 56, rue Sainte (Ier). Jusqu’au 11 janvier, de 15 h à 19 h.

De la BD à l’écran
L’Alhambra propose vendredi 10 janvier une avant-première du film Lulu femme nue de Solveig Anspach qui a adapté la bande dessinée éponyme d’Etienne Davodeau (Futuropolis). Les entretiens d’embauche, c’est comme les histoires d’amour, ça finit toujours mal. Lulu décide alors de mettre les voiles, d’abandonner mari et enfants pour vibrer enfin. Et en vivre une, d’histoire d’amour, aussi belle qu’éphémère.
L’Alhambra, 2, rue du Cinéma (XVIe). A 20 h 30.
 

Plus d'articles