Week-end à Toulouse: neige, cinéma et violette

Week-end à Toulouse: neige, cinéma et violette

France
DirectLCI

Comme un parfum de violette. En famille. La violette? Un cliché de la Ville rose? Oui, mais pas seulement. La violette, c'est aussi une fête sur la Place du Capitole où on peut découvrir la façon de cultiver cette fleur grâce aux collections des serres municipales, mais aussi ses nombreux usages: parfums, bougies et même aliments à la violette vont éveiller nos sens! Samedi et dimanche, place du Capitole

On fait quoi le dimanche soir? Musique. Dites adieu à la bonne vieille soirée télé ! Le dimanche soir, il faut emprunter la descente de la halle aux poissons et pénétrer dans l'univers de Bakelite. Ce collectif de graphistes ultra-doués organise une fois par mois dans son atelier l’événement face B. Une double proposition, à la fois musicale (avec des DJ's et l'artiste Christophe Giffard) et culinaire pour bien terminer le week-end. De 18h à 22h, entrée 5€, plus d'informations sur bklt.fr

La véritable histoire de Robin Hood. Théâtre. Pour ses 30 ans, la Secret Panto Society a créé un spectacle délirant au Théâtre Musical de Pibrac. La Secret Panto Society, c'est une bande de joyeux lurons venant de Grande-Bretagne et expatriés dans la région. Cette fois, elle raconte à sa façon l'histoire de Robin des Bois, entre sketchs délirants, danse et chansons. Et en anglais s'il vous plaît.Vendredi à 20h30 et samedi à 15h, plus d'informations sur www.tmp-pibrac.com

Cauterets souffle ses 50 bougies. Montagne. En 1964, le premier téléphérique de la station de Cauterets dans les Hautes-Pyrénées ouvrait ses portes. Pour fêter ce cinquantenaire, la station organise ce week-end de nombreux événements. Au programme, des shows freestyle, une exposition sur l'histoire de la station et un concert gratuit de Yodelice et Don Remini, samedi soir, sur l'esplanade du Casino, suivi d'un grand feu d'artifice ! Plus d'informations sur www.cauterets.com

Toulouse, ville de cinéma. Exposition. La cinémathèque de Toulouse dévoile à l'espace EDF Bazacle des affiches hors normes de près de 5 mètres de large et 2 mètres de haut! Peintes à la main dans les années 1960 et 1970 par André Azaïs, ces affiches trônaient sur la façade d'un grand cinéma du centre-ville de Toulouse, le Royal, qui n'existe plus aujourd'hui. Un véritable pan de notre histoire cinématographique ! L'exposition Du cinéma plein les yeux ouvre ce samedi, gratuit.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter