Zyed et Bouna : l'avocat des familles regrette "un sentiment d'injustice"

DirectLCI
Me Emmanuel Tordjman, l'avocat des familles de Zyed et Bouna, deux jeunes qui avaient trouvé la mort en 2005 en tentant d'échapper aux forces de l'ordre, a regretté lundi après la relaxe des deux policiers que "la justice considère que les parties civiles ne sont pas des victimes".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter