Grenoble : des primes pour remplacer les poêles à bois vétustes

Green
DirectLCI
ENVIRONNEMENT - Avec l'arrivée de l'automne et du froid, il est temps de penser à renouveler son chauffage au bois. Une poêle usée coûte non seulement chère en énergie mais est également très polluante.

A Grenoble, le chauffage au bois est responsable de 55% des émissions de particules fines. Et ce en raison de la situation géographique de la métropole. Dans cette région montagneuse, le relief empêche la dispersion des matières polluantes. Ce qui accentue les pics de pollution. Ainsi, le renouvellement des appareils de chauffage devient une priorité. Des aides sont alors proposées aux habitants de l'agglomération qui décident de changer leur poêle à bois usée contre un appareil labellisé Flamme Verte sept. Les primes peuvent aller jusqu'à 2.000 euros.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 29/09/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 29 septembre 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter