Martinique : la production de bananes s'offre un second souffle

Martinique : la production de bananes s'offre un second souffle

JT 13H - En Martinique, les cultivateurs ont décidé de renoncer aux produits chimiques. La production de bananes reprend des couleurs.

Avec 200 000 tonnes récoltées chaque année, la production de bananes est importante en Martinique. Pendant plus de 20 ans, les produits chimiques et pesticides utilisés par les cultivateurs ont totalement contaminé le sol. Pour y remédier, les planteurs de bananiers se sont tournés vers des solutions vertes. Pour lutter contre la cercosporiose noire, par exemple, les cultivateurs coupent à la main les feuilles de bananiers abîmées, afin qu'elles ne contaminent pas les autres. Et pour éradiquer les charançons qui dévorent les troncs des bananiers, ils fabriquent eux-mêmes des pièges à phéromones qu'ils installent un peu partout dans leurs plantations.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 31/08/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 31 août 2019 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.