PHENIX - La start up lève 15 millions d'euros pour lutter contre le gaspillage alimentaire

PHENIX - La start up lève 15 millions d'euros pour lutter contre le gaspillage alimentaire
Green
Certains ont décidé de ne pas rester les bras croisés, ils ont un coup d’avance, l’audace de croire qu’ils peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Ils sont ce que l’on appelle des « Changemakers ». Dans cet épisode d'IMPACTS POSITIFS, le podcast qui part à la rencontre de ces gens ordinaires, qui font des choses extraordinaires, et en cette journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire, je vous embraque dans la vie de Jean Moreau, co-fondateur de Phénix, une start-up de la Tech For Good en pleine croissance.

UPDATE 13 novembre 2018

PHENIX vient de lever 15 millions d'euros auprès de différents investisseurs pour poursuivre son développement, et "bâtir un nouveau standard dans la gestion des invendus et des déchets". Avec pour objectif le développement à l'international, l'extension de leur gamme de service, et le développement  de ses premiers magasins sous l'enseigne Nous anti-gaspi.

Une levée de fonds que Jean Moreau évoquait dans notre épisode 

Lancer sa start up après avoir plaqué la finance, et redistribuer 100 000 repas par jour

Après avoir travaillé dans la finance, il décide de tout plaquer pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale, mais pas n’importe laquelle : il lancera une entreprise sociale et dédiera désormais tout son temps et son talent à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Pas facile quand votre carrière est un succès et que vous travaillez dans un milieu prestigieux !

Mais la question du sens l’emportera sur les considérations matérielles. Phénix assure la liaison entre les invendus en grande-surface et les associations. Son originalité : un outil technologique puissant allié à un maillage territorial très fort. A l’époque, il y a 4-5 ans, les citoyens commencent à peine à s’intéresser au sujet, mais l’intérêt ne fera que croître, soutenu par une législation avant-gardiste en Europe.  Car oui, la France est en avance dans le domaine ! Elle ambitionne même de diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025. Et nous sommes sur de bons rails.


Jean Moreau, lui, a tissé sa toile solidaire. Avec Phénix, il redistribue plus de 100 000 repas chaque jour, 40 millions en cumulé depuis les débuts. Il a aussi créé une centaine d’emplois et réalisera cette année plus de 8 millions de chiffres d’affaire. Enfin, il est en train de boucler une levée de fond de 10 millions d’euros pour développer Phénix.

Vous pouvez télécharger ce podcast pour l'écouter quand vous le voulez :

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#PODCAST - Impact Positif

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter