VIDÉO - C'est pas si compliqué : 5 conseils pour rendre vos vacances plus écolos

Green
ON SE MET AU VERT ! - Et si on changeait un peu nos habitudes pour prendre soin de notre planète ? Si, par exemple, on voyageait de manière plus écoresponsable ?

Vous vous souciez de l'écologie mais vous n'êtes pas non plus un pro du recyclage ? Vous aimez votre planète mais ne savez pas par où commencer ? "C'est pas si compliqué", c'est le format vidéo de LCI qui vous fait découvrir des initiatives en faveur de l'environnement, à la portée de tous, et pour toutes les bourses. 


Pour ce sixième numéro et en cette période estivale, nous avons décidé de vous donner quelques conseils pour adopter un mode de vie plus écologique en vacances. Déplacement, logement, alimentation ou pratique sportive, LCI vous donne quelque pistes pour réduire votre empreinte écologique durant vos congés !

Voyager léger

Nous le savons tous, prendre l'avion fait exploser notre empreinte écologique. L'avion est à ce jour le moyen de transport le plus polluant. Cela s'explique par l'importante quantité de kérosène consommée à chaque trajet et notamment au décollage et à l'atterrissage : un Paris-New York nécessite de brûler 500L de kérosène, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Alors si vous avez le temps, choisissez un autre moyen de transport comme le train, le bus, le covoiturage, le vélo ou comme Greta Thunberg, le bâteau


Le petit + :  si vous n'avez pas le choix, essayez de voyager léger ! En effet selon l'Ademe, réduire de 15 kilos ses bagages peut faire économiser entre 100 et 200 kilos équivalent CO2 sur un vol Londres-Tenerife. 

Dormir plus vert

Pour la location, vous avez la possibilité de prendre un  hébergement écolo ! Pour vous guider, il existe par exemple un écolabel européen, basé sur "l’utilisation et l’achat d’énergie renouvelable", "la préservation de la ressource en eau", "la valorisation des déchets et la lutte contre le gaspillage" ou encore le label clef verte conseillé par l'Ademe.


Le petit + : n'hésitez pas à demander à votre hôtel, de garder les mêmes draps et serviettes tout au long de votre pour éviter qu'ils ne soient lavés trop souvent. 

Manger local

Qui dit voyage, dit aussi culture locale, et la nourriture en fait parti ! Consommez des produits locaux et de saison est meilleur pour l'environnement, moins cher et vous permettra de connaître les plats traditionnels de l'endroit où vous êtes. L'Ademe met à disposition sur son site un calendrier pour savoir quel fruit ou quel légume manger. 


Le petit + : faites vos courses avec un sac en toile pour éviter d'utiliser des sacs en plastique.

Se tartiner intelligemment

Il n’y a pas de doute à avoir : l’application d’un produit solaire est un moyen efficace de se protéger des rayons UV, responsables des douloureux coups de soleil et des cancers, dont le mélanome. Mais la protection de notre peau n'est pas sans conséquence pour l'environnement. En effet, les filtres utilisés dans les crèmes attaquent les coraux et provoquent la mort des végétaux et chaque année, près de 25.000 tonnes de crème solaire sont ainsi déversées dans les océans du monde entier. 

La solution ? Tentez de trouver une crème plus éco-friendly pour notre océan ou du moins comme le conseil l'Ademe, évitez de vous tartiner de crème solaire avant de vous baigner. 


Le petit + : concernant vos produits de beauté, shampoings, savon, mousse à raser... Investissez dans des minis-contenants réutilisables.

Courir utile

Si vous êtes un adepte de la course à pied ou que vous avez décidé de faire un peu de sport durant vos congés, mettez-vous au plogging ! Le but ? Faire du jogging écologique ! Cette pratique venue de nos amis suédois, consiste à courir seul ou en groupe, en ramassant les déchets qui se trouvent sur votre chemin que ce soit à la plage, en montagne ou en forêt. Certaines applications comme "Go plogging" où "plonger" peuvent vous y encouragez. 


Le petit + : vous n'êtes pas obligé de courir, en marchant, ça fonctionne aussi !

Vous voulez savoir où vous en êtes et peut-être faire encore mieux ? La fondation Goodplanet  propose sur son site de calculer votre empreinte carbone durant votre voyage, pour vous aider à la compenser ou à la réduire au maximum.Comme quoi, c'est pas si compliqué ! 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter