Et si on recyclait l’eau de mer en eau potable ? Deux sociétés françaises ont trouvé la solution

Et si on recyclait l’eau de mer en eau potable ? Deux sociétés françaises ont trouvé la solution
Green

Toute l'info sur

Le 20h

INNOVATION - Aujourd’hui, deux milliards de Terriens, sur un total de sept, n’ont pas accès à de l'eau potable. La gestion de l'eau sera donc certainement l'un des enjeux majeurs des années à venir. Pour relever ce défi, des entreprises françaises ont inventé des solutions originales pour transformer l'eau salée en eau consommable.

Sur l’ensemble de la Terre, 97% des ressources disponibles en eau proviennent de la mer. Cette eau est donc salée et non potable. De leur côté, les réserves d’eau douce, qui ne représentent que 3% du total, s’épuisent petit à petit. Dans ce contexte, la gestion de l’eau consommable est un enjeu vital pour l’Humanité. Aujourd’hui, sur sept milliards d’habitants, deux milliards n’ont pas accès à l’eau potable. Un chiffre amené probablement à augmenter dans le futur avec la croissance de la population mondiale.

Pour faire face à ce problème, l’une des solutions consiste à recycler l’eau de mer pour la transformer en eau potable. Deux sociétés françaises ont tenté de relever le défi. Un défi réussi, du point de vue technique, de deux manières totalement différentes.

Lire aussi

Sur son bateau –un ancien ferry soviétique- unique au monde, l'entreprise OFW Ships a installé un système de récupération et de filtration de l’eau de mer. Celle-ci est puisée à 300 mètres de profondeur grâce à un tuyau. Remontée à la surface, elle fait alors l'objet d'une filtration sélective réduisant sa teneur en sel et en chlore. La chaîne d’embouteillage, installée sur le navire, produit ensuite chaque semaine un million de bouteilles d’eau buvable. 

Baptisée O deep, elle conserve un goût iodé et contiendrait 78 minéraux marins, affirme à TF1 Régis Revilliod, le patron de OFW Ships. Son coût : 1,90 euro la bouteille, six fois plus chère qu’une eau minérale classique. 

Une sphère à 2.000 euros

Autre procédé pour transformer l'eau de mer en eau potable : la distillation. C’est la technique inventée par Marine Tech. Cette société varoise a mis au point un système de sphère chauffante que l’on remplit avec de l’eau salée.  A l'intérieur, sous l'effet du soleil, la température grimpe jusqu'à 100 degrés. L'eau salée (voire boueuse) chauffée sur ce plateau s'évapore et se sépare ainsi du sel. Le processus naturel permet alors de récupérer l’eau potable qui ruisselle sur les parois. 

Une sphère coûte 2.000 euros. Elle produit 10 à 12 litres d'eau potable par jour, soit la consommation journalière d'une famille de 5 personnes. Des sphères sont déjà vendues à Tahiti, au Mali mais aussi au sultanat d'Oman. Là-bas, de l'eau potable sera fabriquée en grande quantité, en plein milieu du désert.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent