VIDÉO - Le drone qui a filmé cette séquence a-t-il fait peur au petit ourson et à sa maman ?

Green
DirectLCI
NATURE VS TECHNOLOGIE - Les vidéos d’animaux mignons font fureur sur les réseaux sociaux. Au point qu’on oublie parfois les conditions dans lesquelles elles ont été filmées. Et surtout, dans quelle mesure le bien-être de l’animal a été pris en compte. La preuve avec celle de ce petit ours.

Depuis ce week-end, la séquence a fait le tour du monde. Une présentatrice canadienne de Discovery Channel, Ziya Tong, a relayé samedi les images touchantes d’un jeune ourson tentant de gravir le sommet enneigé d’une montagne pour suivre sa maman. Plus de 22 millions d’internautes, émus par le courage et l'énergie déployés par la petite boule de poils, sont restés suspendus devant cette séquence haletante de presque 3 minutes.


La scène, mise en ligne vendredi 2 novembre sur  la chaîne YouTube ViralHog, aurait été filmée avec l'aide d'un drone, en juin dernier, dans la région de Magada,  à l'extrême est de la Sibérie. "Nous pouvons tous retirer une leçon de cet ourson : sois optimiste et ne lâche rien", s'enthousiasme Ziya Tong dans son tweet. L'animal, à force de persévérance, parvient finalement à ses fins après plusieurs tentatives. Tout est bien qui finit bien, donc…

Pourtant, un certain nombre d'internautes accusent l’opérateur du drone - qui n'est pas identifié - d’avoir fait peur à l’ourse et à son petit, les poussant à emprunter une voie dangereuse. "S'il vous plaît, retirez cette vidéo. L'opérateur vidéo a harcelé et mis en danger la vie de ces ours. La vraie leçon ici est de garantir le respect de la faune et de la distance", écrit notamment le Dr Jacquelyn Gill, de l'université du Maine.

Le pilote du drone met en danger les deux animaux

En effet,  à 1 min 10 sec., alors que l'ourson va enfin réussir à rejoindre sa mère, le pilote du drone met en danger les deux animaux en approchant subitement son engin de la scène. Il cherche probablement saisir l'instant précis où l'ourson va être sauvé. Mais ce geste effraye la mère et la pousse à agir pour éloigner son enfant de ce qu'elle perçoit comme une menace. Le coup de patte de l'animal entraîne une nouvelle chute vertigineuse de l'ourson.

"L'ourson était terrifié à l’idée de s’éloigner d’un drone qui le poursuivait et la mère était tiraillée entre la peur pour sa sécurité et celle de son petit. Stressés de la même manière que les êtres humains sont stressés par des situations traumatiques", relève un autre scientifique, indisposé lui aussi par ces images. À la fin de la séquence, l'ourson et sa maman filent d'ailleurs en courant dans la direction opposée alors qu'aucun danger ne semble justifier une telle précipitation.


Face à ces critiques, la présentatrice Ziya Tong a publié un deuxième message dans lequel elle affirme que cette vidéo représentait aussi un exemple d'utilisation médiocre et inappropriée de drones. La présentatrice renvoyant ses abonnés à un guide d'utilisation de ces appareils pour étudier la faune.

Morale de l'histoire : souvenez-vous que les vidéos d'animaux mignons partagées sur les réseaux sociaux cachent parfois une réalité bien moins réjouissante qu'il n'y paraît. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter