VIDÉO - Solar Impact, un yacht futuriste totalement alimenté à l'énergie solaire

Green
DirectLCI
INNOVATION - Surfant sur la tendance des énergies renouvelables, la start-up suisse Solar Impact fait le pari de concevoir un yacht totalement alimenté en énergie solaire. Sa technologie lui permet de naviguer indéfiniment à la vitesse de 5 nœuds.

Les milliardaires ont (enfin) un yacht écolo. Pour l’instant, le Solar Impact n’en est encore qu’au stade expérimental. Mais, à l’instar de ce qui se passe en ce moment dans le secteur de l’automobile, ce bateau au design futuriste ouvre une nouvelle voie. Et pour cause : cette merveille de technologie ne consomme pas une goutte de carburant. D'une longueur de presque 24 mètres, ce bateau électrique fonctionne uniquement à l’énergie solaire. Imaginé par l’entreprise suisse du même nom, le navire est recouvert de 300 mètres carrés de panneaux photovoltaïques qui alimentent deux moteurs électriques sans balai de 500 kW chacun.


Outre le fait qu'il ne rejette pas de polluant, l’engin est totalement silencieux. Mieux encore, il dispose d'assez d'énergie pour naviguer indéfiniment à la vitesse de 5 nœuds (environ 9 km/h). A cette allure, il lui faudrait plus de 294 jours pour boucler un tour du monde – à titre de comparaison, Francis Joyon a bouclé en 40 jours les 26.412 miles sur un maxi-trimaran, à la moyenne de 26,85 nœuds, lors du Trophée Jules Verne en janvier 2017. Son autonomie passe à 17 kilomètres lorsqu'il atteint sa vitesse de pointe, soit 22 nœuds (41 km/h). Par ailleurs, un moteur de secours tournant au bon vieux diesel prend le relais en cas de ciel nuageux.

Le pilotage est assuré par une intelligence artificielle

Pour offrir aux occupants un confort optimal à bord, Solar Impact est assis sur deux flotteurs utilisant la technologie SWATH (pour Small Waterplane Area Twin Hull). A la différence d’un catamaran standard, les deux flotteurs en forme de torpille se positionnent sous la surface de l’eau et ne suivent donc pas les mouvements des vagues. Ce système permet de réduire jusqu’à 90% le roulement et le tangage du bateau, même dans des conditions de mer agitée avec des vagues de plusieurs mètres. De quoi éviter des reflux gastriques aux passagers peu habitués aux caprices de la mer.

L’essentiel du pilotage est assuré par une intelligence artificielle, de telle sorte que le navire peut être manœuvré par un seul marin. A l'intérieur, avec ses 200 mètres carrés habitables répartis sur trois niveaux, ses quatre cabines doubles et sa suite parentale, le navire offre tout le luxe que l’on peut espérer. Pour le moment, le prix de cette Tesla des mers n’a pas été divulguée. Il est cependant certain qu’un yacht flambant neuf, tout confort, et alimenté à l’énergie solaire ne sera pas un bien à la portée de toutes les bourses.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter