122 chefs d'Etat espionnés pendant des années par la NSA

122 chefs d'Etat espionnés pendant des années par la NSA

DirectLCI
SECURITE – De nouvelles révélations prouvent que l'organisme de renseignement américain (NSA) a directement surveillé plus d'une centaine de chefs d'état de premier rang.

A la lettre A, on peut lire Angela Merkel. Un des 122 noms parmi les chefs d'état, mais aussi premiers ministres et personnages politiques de premier plan, figurant sur une liste ultra-secrète de la NSA. La chancelière allemande aurait fait l'objet de plusieurs centaines de rapports à son encontre par l'agence de renseignement américaine. C'est en tout cas ce qu'affirme un document dévoilé par Edward Snowden, la taupe de la NSA, et que s'est procuré le magazine allemand Der Spiegel .

Nymrod, une base de données pour les espions

Le document donne également un certain nombre d'informations sur les possibilités de la base de données Nymrod, qui centralise toutes les informations liées aux dirigeants politiques dont le nom apparaît sur la liste. Ainsi, on comprend mieux à quoi correspond le chiffre 300 à côté du nom d'Angela Merkel. Ou juste en dessous, le chiffre 800 à côté du nom de Bashar Al-Assad, le président Syrien.

Il s'agit en fait du nombre de documents disponibles pour chaque personne de la liste. Des documents de tout type, y compris des courriers électroniques et des enregistrements téléphoniques. Un nouveau scandale qui entache encore un peu plus les relations diplomatiques entre les Etats Unis et de nombreux pays "alliés". D'ailleurs, les autorités allemandes n'excluent pas un recours judiciaire contre la NSA.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter