5G, jeux vidéo, intelligence artificielle, 8K... : les tendances tech qui vous attendent pour 2020

Qu'attendre de 2020 dans la tech ?
High-tech

PRÉDICTIONS - Adieu 2019, bienvenue en 2020 ! Alors que la technologie avance à pas de géant année après année, LCI a jeté un oeil à sa boule de cristal connectée pour voir de quoi seront faits les prochains mois. De la connexion de plus en plus rapide, de l'intelligence artificielle partout, une nouvelle ère pour le jeu vidéo : on fait le tour des tendances tech de l'année à venir.

L'avenir sera technologique ou ne sera pas. C'est bien la seule certitude que l'on ait en attaquant 2020. Après une année marquée par le déploiement de nouvelles technologies, la montée en puissance du cloud gaming et de l'intelligence artificielle de plus en plus incontournable, il est temps de savoir ce que les prochains mois nous réservent.

Nous avons tenté de définir les grandes tendances qui vont animer l'année et façonner notre futur technologique. Entre confirmations, attentes et voeux pieux.

Le décollage enfin rapide de la 5G

Avec l’attribution des fréquences et le déploiement des antennes-relais par les opérateurs, la France va enfin passer à la 5G en 2020. Elle ne sera pas en avance, mais pas vraiment en retard non plus. La connexion mobile à très grande vitesse pointe le bout de son nez en Asie (Japon, Corée du Sud, Chine), en Angleterre avec quelques zones dans Londres ou encore dans des villes américaines comme Chicago ou New York. Pour accompagner la 5G et supporter des débits 10 fois plus rapides que les plus élevés de la 4G, les premiers smartphones compatibles ont vu le jour en 2019 chez Samsung et Huawei notamment. Mais pas encore en France. 2020 sera l’année où le marché va prendre de l’épaisseur et les acteurs se bousculer au portillon, notamment Apple qu’on attend avec un nouvel iPhone 5G en septembre prochain.

Lire aussi

Jeu vidéo : de nouvelles consoles et du cloud gaming

L’année à venir va faire entrer le jeu vidéo dans une nouvelle ère. Tout d’abord avec l’arrivée d’une nouvelle génération de consoles. Succédant à la PS4 et à la Xbox One sorties en 2013, la PlayStation 5 et la Xbox One Series X (ou plusieurs modèles d’ailleurs) sont attendus pour la fin 2020, mais vont batailler tout au long de l’année à grand coup de communication autour de leurs futures prouesses techniques (plus de puissance, plus de possibilités, de la 4K, de graphismes bluffants…).

En vidéo

PlayStation 5 : les premiers éléments dévoilés

En parallèle –ou en plus- de cette nouvelle passe d’armes, le jeu vidéo va avoir de nouveaux horizons à explorer avec une nouvelle étape dans le déploiement du cloud gaming, ce nouveau mode de jeu dépourvu de consoles physiques et qui repose sur du streaming. Sans être le pionnier du secteur, Google a démocratisé la technologie en lançant Stadia en novembre dernier. Microsoft affûte sa réponse en ayant déjà lancé la vaste phase de test de Project xCloud qui devrait être officiellement lancé au seconde semestre 2020.

Quelle que soit leur console, les fans de jeux vidéo vont pouvoir aussi s’en donner à cœur-joie cette année avec d’énormes blockbusters en vue dès le début de l’année : Final Fantasy VII Remake et Watch Dogs : Legion (3 mars), Doom Eternal (20 mars), Cyberpunk 2077 (16 avril), Marvel’s Avengers (15 mai), The Last of Us Part II (29 mai). Et c’est sans compter sur le Flight Simulator conçu par les Français d’Asobo (date de sortie non définie) qui devrait embrasser différentes technologies pour vous faire survoler le monde (cartographie en temps réel, données sur des serveurs, données satellitaires, météo, etc.).

Maison connectée : l’IA comme majordome

La réalité a enfin rejoint la vision du futur : il n’existe presque plus d’appareils domestiques qui ne soient pas en version connectée, de la cuisine à la sécurité, de l’éclairage au chauffage. Mais ce n’est que la moitié de l’histoire.  Premier écueil : prendre le contrôle de la maestria des objets connectés. Dans la pratique, pour trop d’objets, c’est une application par usage. Une app pour allumer la lumière, une autre pour gérer le chauffage, une troisième pour garder un oeil sur l’alarme et les caméras. Pas très satisfaisant. L’avancée la plus convaincante, à ce jour, c’est celle qu’ont porté les assistants vocaux, celui de Google, ou l’Alexa d’Amazon. Eux savent se connecter aux plateformes de gestion de vos objets dans le cloud, ils comprennent aussi l’organisation des pièces de la maison. De quoi prétendre au poste de “hub”, le centre névralgique de votre maison intelligente, capable non seulement d’en contrôler tous les objets, mais aussi de les coordonner entre eux. 

Parmi les nouveautés attendues en 2020, l'extension des assistants à nos voitures, soit dans des modèles neufs, soit par ajout d'accessoires à votre véhicule actuel. De quoi faire de l'automobile un élément de plus de votre maison connectée, annoncer votre arrivée pour que chauffage, éclairage, ambiance sonore puissent vous accueillir en tout confort. Surtout, en apprenant vos habitudes et votre rythme de vie, les assistants pourront bientôt prendre la main, et vous décharger de ces automatismes du quotidien. 

Deep Fakes : 2020, année à haut risque

La technologie est un excellente faussaire. On l’a vu avec l’éclosion des deep fakes ces trois dernières années, ces vidéos qui font dire ce qu’elles veulent à un personnage en vidéo ou plaquer un visage sur un autre, le tout avec un réalisme de plus en plus confondant à l’image, mais pas seulement : des algorithmes permettent désormais d’imiter à la perfection ou presque la voix d’un personnage connu. Là encore, c’est une intelligence artificielle qui apprend le timbre, l’accent, les intonations de la victime potentielle pour les coller sur le texte à lui faire prononcer. Un travail d’étude presque trop simple pour les personnages publics, politiques en tête : pour eux, les échantillons de discours et d’interviews ne manquent pas. 

S’il y a urgence, c’est parce que 2020 sera l’année d’une présidentielle aux États-Unis, dans une atmosphère politique particulièrement inflammatoire, où les contenus, même quand ce sont des faux éhontés, servent souvent d’abord à persuader son propre camp. Le seul rempart qui empêche encore les deep fakes de devenir un loisir grand public, c’est la complexité des logiciels qui permettent de les créer. Mais 2020 pourrait justement être l’année où l’exercice pourrait devenir un jeu d’enfant. 

En vidéo

Deepfake : ces vidéos truquées plus vraies que nature

Robots : partout, sauf peut-être chez vous

On pourrait à chaque nouvelle année décréter qu'elle sera celle des robots. Et l'on aurait à la fois raison et tort. Il faut dire que sur le marché du robot domestique, 2019 n'était pas l'année des bonnes nouvelles. Coup sur coup, plusieurs startups emblématiques ont baissé le rideau, de Anki et ses robots ludo-éducatifs, à Keecker, ce français qui proposait une machine entre robot domestique et marche de divertissement. Pendant ce temps-là, c'est surtout du côté professionnel et industriel que les robots cartonnent. Mais 2020 ne sera pas une année comme les autres. Les JO de Tokyo seront l'occasion pour le Japon de montrer une fois de plus que, là-bas, on croit dur comme fer au futur du robot de service personnel. Assez pour qu'il arrive jusque chez nous ? On s'en reparle en 2021.

En vidéo

High-tech : ces robots qui simplifieront notre quotidien

2020 devrait aussi être l’année de…

Elon Musk a promis que sa première vision de Hyperloop, un tunnel de transport à très grande vitesse de véhicules électriques et/ou de passagers, verrait le jour en 2020 à Las Vegas. Il doit permettre de desservir les 3,2 km de longueur du futur Centre de Convention de la ville.

2019 devait être son année 1, ce sera sans doute plutôt l'année 0 après les démarrages chaotiques du Samsung Galaxy Fold et du Mate X que Huawei n'a toujours pas lancé en France. Le smartphone pliable sera encore à l'honneur en 2020. Samsung a promis une nouvelle version qui pourrait arriver dès le début d'année. Motorola a dégainé son Razr, Xiaomi a un modèle dans ses cartons. D'autres acteurs sont attendus sur le marché, et peut-être même Apple qui a déposé plusieurs brevets.

Lire aussi

Le streaming est devenu un mode de consommation. Comme la musique et le jeu vidéo, le cinéma et les séries notamment passent désormais par des services comme Netflix, Amazon Prime et bien d'autres. L'arrivée de Disney+ le 31 mars prochain en France ne va faire que renforcer la bataille qui se profile à l'horizon. Le clan français tente de rivaliser dans les pas de Canal+ ou OCS, mais il faudra redoubler de compétitivité. 

Oubliez la 4K ! La 8K va faire son apparition sur vos téléviseurs. Le CES, salon mondial de la technologie grand public qui se tient en janvier à Las Vegas, devrait donner le ton. Des rumeurs annoncent déjà des modèles de téléviseurs chez Samsung, qui profite toujours de l’occasion pour dévoiler ses nouveaux écrans. Les autres fabricants ne devraient pas être en reste.

Lire aussi

Toute l'info sur

5G : le très haut-débit mobile va tout changer

L’aéroport d’Orly devrait être le premier en France à tester la reconnaissance faciale. Après l’implantation de la technologie lors du passage automatisé à la frontière (PARAFE), Aéroports de Paris a installé un système sécurisé qui va permettre à certains passagers d’enregistrer leur bagage puis d’embarquer sur deux compagnies dont Air France à l’aide simplement de leur visage. La Cnil va surveiller ce dispositif qui doit être testé durant 18 mois. Cela doit permettre de réduire le temps d’attente pour les vols. Mais le débat sur la protection des données et la surveillance devrait encore plus battre son plein...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent