7X et View 10 : Honor lance deux smartphones à petit prix mais grandes ambitions

DirectLCI
DÉCOUVERTE - Mardi, lors d'une conférence à Londres, Honor a dévoilé deux nouveaux smartphones qui arrivent en Europe : le Honor 7X et le Honor View 10. Un modèle d'entrée de gamme et un haut de gamme qui doivent aider la filiale "Millennials" de Huawei à conquérir le monde de la téléphonie mobile.

Le suspense n'a pas tenu très longtemps tant Honor avait déjà fait parler de lui en ligne ces derniers jours. Depuis deux mois, le constructeur chinois, filiale du géant Huawei, multiplie les conférences de présentation dans son pays natal en cette fin d'année. Mais les produits n'étaient jusque-là annoncés voire réservés qu'au seul Empire du milieu. Ils ont désormais des visées mondiales.


A Londres ce mardi, Honor a dévoilé à la presse internationale les deux nouveautés sur lesquelles elle mise : un Honor 7X qui succède au très acclamé Honor 6X lancé… en début d'année ! Ce produit d'entrée de gamme représente le cœur de métier d'Honor qui se différencie de son grand frère par sa volonté de s'adresser aux Millennials, de leur parler via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) et par l'intermédiaire de leurs idoles (chanteurs, sportifs, acteurs, etc.). Ce n'est pas sans raison que l'on savait déjà depuis belle lurette à peu près tout ce qu'il fallait savoir sur le Honor 7X grâce aux multiples présentations octroyées à des sites spécialisés ou non, mais surtout "trendy".

Un Honor 7X pour séduire les jeunes utilisateurs

Et il faut dire que le Honor 7X a des arguments pour se différencier. Conçu dans les coulisses de Huawei, il profite – à retardement forcément - de quelques qualités maison. Pour la forme, on se retrouve avec un appareil doté d'un écran Full HD+ de quasiment 6 pouces (5,93 précisément) bien dans la tendance du moment avec des bords réduits au maximum (équivalent aux smartphones de 5,5 pouces). Voici donc le premier appareil d'entrée de gamme au format 18:9 (2160 x 1080 px) et le premier chez Honor dit "borderless", même si les bandes en haut et en bas restent importantes. 


Le Honor 7X tourne grâce à la puce Kirin 659 octa-core, avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Honor a gardé la possibilité d'ajouter une carte microSD jusqu'à 256 Go en lieu et place du slot réservé à une seconde carte SIM. Le capteur d'empreinte digitale est positionné à l'arrière pour une prise en main facilitée. Et la prise jack est toujours présente pour brancher les écouteurs en bas.


Le design unibody est plutôt agréable à prendre en main mais n'innove pas spécialement par rapport aux autres modèles du marché, même en interne (on reconnaît la patte des Honor X précédents et même du Nova de Huawei). On notera juste que pour un appareil d'entrée de gamme, il impose un certain standing bien au-dessus des standards souvent plastiques de la concurrence. Et il se permet même de proposer des bords renforcés aux quatre coins pour résister aux chutes.

On sait que le jeune public cherche avant tout un appareil qui tiennent longtemps, permettent de faire de super photos et de les montrer. Pour le dernier point, l'écran Fullview va les ravir. Pour la batterie, Honor a doté son 7X d'une autonomie longue durée (3340 mAh). Pour l'appareil photo, le double capteur écrase la concurrence par sa simple présence depuis le Honor 6X. Pas de lentilles monochrome et RGB comme chez Huawei ici. Le Honor 7X propose un capteur 16 MPx avec autofocus, accompagné d'un second de seulement 2 Mpx, mais utile pour les effets bokeh (flou en arrière-plan). De toute façon, c'est la caméra en façade de 8 Mpx (plus précise que celle de l'iPhone 8 ou X) qui va séduire les amateurs de selfies. "Une expérience photo équivalente à celle des appareils photo reflex", promet Honor. On demande quand même à voir...

Du côté des regrets - ou des concessions faites pour rester compétitif -, on déplorera qu'il n'ait pas encore cédé au port USB-C qui se généralise pourtant pour rester avec son port USB classique, qui n'a plus d'universel que le nom. Dommage aussi qu'il n'ait pas le droit à Android 8.0 Oreo mais se contente de la version Nougat précédente. La surcouche EMUI de Huawei est bien là pour améliorer le tout.

Mais le positionnement prix reste excellent. A 299 €, le Honor 7X s'avère un excellent rapport qualité-prix. Et l'offre de remboursement de 50 € qui l'accompagne dès sa disponibilité ce 5 décembre devrait ravir les Pères Noël à venir.

Honor veut aussi séduire les plus exigeants

Autre smartphone annoncé, le Honor View 10. Cet appareil vient compléter le segment haut de gamme de la marque sur le marché français. Visant notamment les jeunes adultes et les adolescents avec "des produits de haut niveau à prix imbattable", Honor vient se positionner là où on ne l'attendait pas et où on pensait Huawei en terrain conquis dans la maison. Si on excepte l'écran non OLED et l'absence de norme IP68 pour l'étanchéité et la résistance à la poussière, le Honor View 10 a plus que des points communs avec le Mate 10 de Huawei (et le Mate 10 Pro sorti en France).


Il reprend le design traditionnel d'Honor, et donc du Honor 7X, en offrant au View 10 un écran Full HD+ de 5,99 pouces quasiment bord à bord lui aussi et au format 18:9. Et son patron, George Zhao, n'a pas été peu fier d'exhiber un appareil plus fin que le Samsung Galaxy Note8 ou l'iPhone X d'Apple (6,97 mm) malgré une batterie beaucoup plus costaud (3750 mAh). Le double capteur de l'appareil photo boxe dans une catégorie nettement supérieure aux appareils Honor habituels (20 MPx + 16 MPx) avec même une caméra de 13 MPx pour les selfies et des modes pour vous embellir davantage. Mais là où il tient sa force, c'est dans la puce Kirin 670 supportant l'intelligence artificielle embarquée qui l'équipe, comme… le Mate 10 Pro. Elle permet la reconnaissance faciale, la gestion des photos en étant capable de détecter le type de scénario (animal, paysage, personne, fleur, etc.) ou tout simplement de savoir si vous êtes bien face à l'appareil.

Le Honor View 10 tournera sous Android 8.0 Oreo avec une surcouche EMUI 8.0. Il embarque 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Des qualités qui embrassent totalement les ambitions d'Honor : être dans le Top 5 mondial des constructeurs sous trois ans, dans le Top 3 dans les cinq ans. Histoire de sortir aussi de l'ombre au grand frère Huawei…


Prix : 499 € - Disponible le 8 janvier 2018.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter