À Tourouvre, Ségolène Royal inaugure la première route solaire de France

À Tourouvre, Ségolène Royal inaugure la première route solaire de France

INNOVATION — La ministre de l'Environnement Ségolène Royal lancera le début des travaux de la première route solaire ce lundi après-midi à Tourouvre, dans l'Orne. LCI vous explique comment fonctionne cette route futuriste.

Après les toits des bâtiments, les routes. Initialement prévue jeudi 20 octobre 2016, la venue de la ministre de l'Environnement à Tourouvre, dans l'Orne, a finalement été décalée au lundi 24 octobre 2016, dans l'après-midi. Ségolène Royal y lancera le début des travaux du premier tronçon de route doté d'un revêtement photovoltaïque. La société Colas, une filiale de Bouygues* spécialisée dans l'entretien des infrastructures routières, avait dévoilé en octobre dernier le prototype de ce système de production d'électricité  grâce à des cellules photovoltaïques installées sur la chaussée.

Développées depuis cinq ans avec l'Institut national de l'énergie solaire (Ines), les dalles "Wattway" sont posées et collées directement sur la route, sans travaux de génie civil. Epaisses de quelques millimètres, elles comprennent des cellules photovoltaïques de quinze centimètres de côté, ce qui permet de constituer une très fine feuille de silicium polycristallin. L'adhérence des dalles aux roues des véhicules est équivalente à celle des enrobés routiers traditionnels et elles ne nécessitent pas d'entretien particulier, le vent et le roulement des véhicules les dépoussiérant.
 

"Une énergie renouvelable au plus près des lieux où la consommation d'électricité est la plus élevée- L'entreprise Colas, qui a conçu les dalles photovoltaïques Wattway

 "Aujourd'hui réalisée par un laboratoire de l'Ines, la fabrication des panneaux photovoltaïques passera au stade industriel dans un avenir proche", expliquait l'entreprise Colas lors de la présentation de son prototype, en octobre dernier. Dans les zones urbaines, cette technologie apportera "une énergie renouvelable au plus près des lieux où la consommation d'électricité est la plus élevée et où la demande est en croissance constante", avance l'entreprise. La fabrication de ces dalles en a été confiée à la coopérative ouvrière SNA, située dans l'Orne. 

Dans les régions isolées, où la faible densité de population rend les coûts de raccordement au réseau électrique prohibitifs, la route solaire "permettra de créer des infrastructures de production d'énergie locales et pérennes, en circuit court".

L'idée de "route solaire" est déjà expérimentée aux Pays-Bas, où la première piste cyclable solaire au monde, construite sur 70 mètres au nord d'Amsterdam grâce à plusieurs modules en béton de 2,5 mètres sur 3,5 mètres recouverts de panneaux solaires, a été lancée en 2014. Le futur est en marche.

Lire aussi

    * LCI est une filiale du groupe Bouygues. 

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

    Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

    Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

    Cévennes : 200 gendarmes traquent un homme de 29 ans après un double meurtre

    EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas affirme avoir lancé 130 roquettes vers Tel Aviv

    Lire et commenter

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.