"Activité en dehors de Facebook" : le réseau social dévoile sa nouvelle fonctionnalité de gestion de données personnelles

High-tech

NOUVEAUTÉ - Facebook a dévoilé ce mardi une nouvelle fonctionnalité nommée "Activité en dehors de Facebook", permettant de gérer les données personnelles récupérées en dehors du réseau social. Elle sera d'abord testée en Irlande, Espagne et Corée du Sud.

Ce mardi, Facebook a annoncé le le lancement d'une nouvelle fonctionnalité de gestion des données personnelles récupérées en dehors du réseau social, appelée "Activité en dehors de Facebook". Permettant aux utilisateurs de dissocier les données récupérées par Facebook sur des applications ou des sites tiers, et leurs comptes personnels sur le réseau social, cette fonctionnalité sera d'abord testée en Irlande, Espagne et Corée du Sud avant un déploiement "dans les prochains mois" dans le reste du monde. Jusqu'ici, Facebook liait ces informations aux comptes de ses usagers, notamment dans le but de proposer de la publicité ciblée.

Voir aussi

Une manière d'anonymiser les données des utilisateurs

"Nous avions annoncé il y a un peu plus d'un an notre volonté de lancer un outil pour supprimer l'historique hors Facebook et déconnecter l'historique de navigation des profils des utilisateurs", a expliqué la responsable produits chez Facebook, Stephanie Max, lors d'une conférence de presse téléphonique. "Nous lançons aujourd'hui la phase de test dans trois pays, qui nous permettront de tester le produit dans différentes langues", a-t-elle ajouté.

En pratique, cette nouvelle fonctionnalité, visible dans les réglages de confidentialité, ne permettra pas d'effacer les données détenues par Facebook en provenance d'applications ou sites internet tiers. Elle permettra en revanche, d'une certaine manière, de les anonymiser, Facebook ne pouvant plus faire le lien entre celles-ci et les profils d'usagers concernés.

Voir aussi

Apporter plus de transparence et de contrôle à nos utilisateurs.- Stephanie Max, responsable produits chez Facebook.

Ces données, provenant le plus souvent des outils de publicité en ligne et du suivi du trafic sur les applications ou les sites, comprennent les informations liées à l'appareil utilisé (marque et modèle, identifiant de connexion, etc.), qu'il s'agisse d'un ordinateur, d'un smartphone ou d'une tablette. "Nous utilisons en général ces données pour proposer de la publicité en rapport avec les produits ou les informations recherchées. Mais il nous semblait important d'apporter plus de transparence et de contrôle à nos utilisateurs sur ce type de données", a ajouté Stephanie Max.

"Cette fonctionnalité fait suite à plusieurs autres mesures d’amélioration en matière de transparence et de contrôle que nous avons prises ces derniers mois, telles que les mises à jour de notre bibliothèque publicitaire, les mises à jour de 'Pourquoi est-ce que je vois cette publicité ?' et le lancement d’une nouvelle fonctionnalité appelée 'Pourquoi est-ce que je vois cette publication ?' indique le réseau social dans son communiqué.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter