Amazon : quand "chasseur de promos" devient un job à plein temps et très bien... rémunéré

Amazon : quand "chasseur de promos" devient un job à plein temps et très bien... rémunéré
High-tech

Toute L'info sur

Le 20h

REPORTAGE - Deux millions d'Américains dévalisent les rayons soldes des grandes surfaces et revendent les produits récoltés beaucoup plus cher sur Amazon. Rencontre avec quelques-uns d'entre eux.

Ils avaient chacun un job de conseiller financier. Pourtant, Kristen Herbert et Justin Herbert ont démissionné pour aller s’installer dans l’Arkansas. Précisément à Pea Ridge, là où la concentration de grandes surfaces est la plus importante des Etats-Unis. Leur but : traquer et acheter un grand nombre d’objets en promotion ou soldés, de toutes sortes (high-tech, jeux de sociétés, couches…), pour ensuite les revendre au prix normal sur … Amazon, via le "market place", où n’importe quel particulier peut s’inscrire et devenir vendeur. 

Le bénéfice est plus que conséquent : les Herbert affirment désormais gagner chacun l’équivalent de 14.000 euros par mois, malgré la commission d’environ 15% récupérée par le géant du commerce en ligne ! Ces "chasseurs de promos" sont devenus courant dans le pays. Leur business est basé sur un concept simple : même s'ils avancent des sommes conséquentes à chaque passage à la caisse des supermarchés, ils savent qu’ils auront assez de clients prêts à payer le prix fort pour recevoir leur produit très rapidement, et sans avoir à se déplacer dans les magasins. 

Lire aussi

Preuve du succès de ces revendeurs d'un nouveau genre, certains deviennent même coachs et conseillent les apprentis "chasseurs de promos".  Pour l’instant, le système est limité aux Etats-Unis. Mais comme d’autres, les Herbert comptent bien l’exporter. Ils espèrent ainsi mener des repérages en France d’ici quelques mois.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter