Apple Arcade : Apple a-t-il un avenir dans le jeu vidéo ?

High-tech

START - Outre Apple TV+ pour concurrencer Netflix, Apple a aussi dégainé une offre de jeux vidéo sur abonnement, baptisée Apple Arcade, lors de sa keynote de lundi à Cupertino. Un service qui arrivera le 19 septembre avec une centaine de titres à son programme. Et qui pourrait s’avérer peut-être le plus lucratif pour la marque. Explications.

MISE À JOUR DU 10/09/2019 avec l'ajout de la date de lancement et du tarif de l'abonnement

A l’heure où Google a sorti l’artillerie lourde avec Stadia et des rêves de cloud gaming pour révolutionner l’industrie du jeu vidéo, Apple prend une autre voie, celle du jeu mobile. La marque à la pomme avait déjà tenté de mettre un doigt de pied dans le secteur en lançant sa nouvelle Apple TV il y a quelques années. 

Mais en voulant vanter les mérites de son appareil pour jouer à des jeux “casual” (familiaux et simples), elle s’était heurtée à un problème davantage d’ergonomie que de catalogue. Non, jouer avec la télécommande n’est pas pratique. Sa politique autour du lancement à succès de Super Mario Run ou la refonte de son AppS tore en mettant davantage les jeux vidéo en avant s’étaient avérées bien plus efficaces. Alors, Apple a décidé de poursuivre sur la voie de la mise en avant et de la valorisation de jeux mobile, les supports pour jouer étant déjà présents.

Lire aussi

Un milliard de joueurs potentiels

A l’instar des Xbox Game Pass et PlayStation Now, des services sur abonnement de jeux vidéo en illimité, la firme californienne va donc lancer une offre dans le même esprit nommée Apple Arcade. Si elle sera également disponible sur Apple TV et ordinateurs, c’est sur les appareils mobiles qu'elle devrait prendre sa pleine mesure. Là où aucun service n’émerge pour le moment.

L’App Store se félicite d’avoir plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels et une section jeux vidéo qui est la plus consultée. Avec 300.000 titres disponibles, Apple dispose d’un sacré réservoir, même si bon nombre d’entre eux sont gratuits, assortis d’achats intégrés plus ou moins utiles. De quoi donner des idées aux équipes californiennes pour concevoir une offre qui incite à aller piocher du côté des jeux payants. Il y a évidemment l’argument de l’absence de publicité déjà avancé par beaucoup d’applis, mais aussi la promesse de n’avoir aucun achat intégré par la suite et une multitude de titres de qualité.

Mais, quand les consommateurs sont plutôt réticents à payer des jeux alors que les gratuits sont en force, comment transformer un potentiel marché en machine à cash ? Onglet rajouté à l’App Store, Apple Arcade mise donc sur plus d’une centaine de jeux originaux et exclusifs pour sa plateforme mobile, des jeux conçus par des développeurs indépendants mais aussi des éditeurs reconnus (Konami, Warner, Ubisoft, Annapurna, SEGA, etc.). Tous répondent à des critères bien précis fixés par Tim Cook : originalité, qualité scénaristique et graphique, créativité, fun. Et ils sont adaptés aux joueurs de tous âges.

Jouer à volonté, mais à quel prix ?

Et là où Apple a aussi tout à gagner dans son service, c’est dans le message envoyé aux développeurs, message qui devrait être martelé à nouveau en juin lors de la WWDC, la conférence qui leur est dédiée : faire des jeux de qualité peut rapporter gros, soit le droit d’intégrer l’offre rémunérée et "rémunérante" Apple Arcade. Un côté donnant-donnant qui ne peut faire que le bonheur du géant californien, en position de force face au Play Store d’Android qu’il pourrait dépouiller à terme de quelques jeux phares à terme. Tim Cook et les siens l'ont bien compris et ils ont déjà communiqué sur leur programme de développement de jeux vidéo mobile pour attirer les talents

Reste à savoir à quel prix Apple positionnera son abonnement. Si la firme veut conserver sa ligne de conduite de services à 9,99 dollars (environ 8,5 euros), soit l’équivalent possible de trois jeux payants, cela risque d'en refroidir certains, extrêmement peu nombreux à payer même trois jeux mobiles dans l’année. Autour de 5 euros, Apple saurait se montrer attractif et attirer encore plus de joueurs prêts à débourser chaque mois le prix d'un très bon jeu smartphone exclusif. (Mise à jour : le tarif est finalement de 4,99 €/mois)

A l'heure où les ténors se battent sur le marché des consoles et des PC, le pari du jeu mobile en illimité est audacieux. Une façon aussi de transformer son iPhone en support de jeux sans avoir à surbooster ses performances -et le prix- comme de plus en plus d'acteurs le font pour espérer être "labellisé" smartphone gaming et toucher une nouvelle cible qui ne fait finalement qu'opter pour des jeux des stores mobiles...

APPLE ARCADE - Prix : 4,99 €/mois, premier mois offert - Disponible le 19 septembre sur iPhone, iPad

Sur le même sujet

Lire et commenter