Apple : bientôt la fin des écrans d'iPhone brisés ?

Apple : bientôt la fin des écrans d'iPhone brisés ?

DirectLCI
SMARTPHONES – Ce brevet pourrait changer la vie de nombreux possesseurs d'iPhone : éviter que l'appareil tombe sur son écran en cas de chute. Un système rendu possible grâce à l'analyse de la chute et sa correction par l'activation du vibreur.

Un jour, votre iPhone se prendra peut-être pour un chat et retombera sur ses pattes. Ou au moins pas du côté de son écran. C'est en effet le sens du brevet déposé par Apple et repéré par le site américain Apple Insider . Déposé déjà en 2011, il vient d'être validé par l'USPTO , chargé d'approuver les brevets aux Etats-Unis.

Le principe est simple, mais très ingénieux. En cas de chute, la flopée de capteurs internes à l'iPhone (gyroscope et accéléromètre en premier lieu) pourrait détecter la position du smartphone. Si celui-ci tombe face en avant, le vibreur, qui est excentré par rapport à l'axe de symétrie de l'appareil, s'activerait de manière à influer sur l'angle de chute de l'appareil. Il tomberait ainsi sur la tranche ou au mieux sur le dos, ce qui permettrait d'épargner la face avant.

Une solution de remplacement au cristal de saphir ?

Le bris de l'écran est devenu la bête noire des utilisateurs de smartphones. C'est d'ailleurs la première cause de panne pour les smartphones . Son remplacement peut en effet coûter jusqu'à une centaine d'euros selon le modèle. Cette solution permettrait donc de l'épargner et corrigerait ainsi un grand défaut des appareils actuels : leur fragilité.

Ces derniers mois, Apple explorait surtout la piste du cristal de saphir, une matière ultrarésistante, qui est déjà utilisée pour protéger le capteur photo et le bouton d'accueil des iPhone. La société dirigée par Tim Cook avait alors investi massivement dans l'outil de production de la société GT Advanced Technologies . Cette dernière était censée en fabriquer assez pour fournir de quoi protéger les écrans des nouveaux iPhone 6. En vain, la société n'ayant jamais réussi à industrialiser son processus de fabrication. Ce brevet pourrait donc protéger l'actuel Gorilla Glass qui équipe pour l'instant les smartphones d'Apple. D'ici là, il faudra faire attention...

En savoir +
- Bris d'écran, eau, bouton défectueux... les principales causes de panne des smartphones
50 millions de dollars : la clause secrète d'Apple pour limiter les fuites
Découvrez le Top 10 des cadeaux high-tech pour Noël 2014

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter