Apple et Beats pourraient confirmer leur rapprochement cette semaine

High-tech

INFO METRONEWS – Les responsables des deux sociétés tiendront cette semaine une conférence commune en Californie. Le cofondateur et le PDG de Beats, ainsi que l'un des vice-présidents d'Apple pourraient confirmer le rachat de Beats Electronics pour plus de 3 milliards de dollars.

L'information avait fait grand bruit début mai et depuis, plus rien. Après que le Financial Times a annoncé le rachat de Beats Electronics par Apple , aucune confirmation n'avait été donnée officiellement. Tout juste une photo postée sur Facebook par l'acteur Tyrese Gibson, ami du rappeur Dr. Dre, cofondateur de Beats, évoquait l'accord .

Mais les choses pourraient changer cette semaine. Selon les informations de metronews, les responsables des deux entreprises tiendront une conférence commune lors de la prochaine Code Conference, organisée par le site américain Re/code du 27 au 29 mai prochain à Rancho Palos Verdes (Californie).

Le service de streaming Beats Music dans la ligne de mire

Jimmy Iovine et Ian Rogers (respectivement cofondateur et PDG de Beats Electronics) tiendront scène commune avec Eddie Cue, vice-président d'Apple en charge des logiciels et services Internet. C'est lui qui est notamment à l'origine de l'iTunes Store et de l'App Store, de quoi en faire l'homme de la situation. Craig Federighi, autre vice-président d'Apple chargé de l'ingénierie logicielle doit également participer à ce cycle de conférences .

Car si Apple compte racheter Beats, ce n'est pas seulement pour le succès de ses casques audio, mais aussi pour sa nouvelle plateforme de streaming musical lancée en début d'année et considérée comme l'une des meilleures du genre. Un service qui permettrait à Apple de faire son arrivée sur ce marché en pleine progression, alors que les ventes sur l'iTunes Store tendent à stagner.

Tim Cook se ferait voler la vedette ?

Difficile de croire que les trois hommes ne feront qu'apporter leur expertise à un public de professionnels, sans annoncer le rapprochement de leurs deux sociétés. Mais une annonce sous cette forme serait une grande première pour Apple, l'entreprise préférant généralement ne pas commenter ses rachats.

Cependant, la firme à la pomme pourrait difficilement éluder cette acquisition d'envergure (un montant de 3,2 milliards de dollars a été évoqué), dont on pensait que l'annonce serait réservée à son PDG Tim Cook. Certains observateurs s'inquiètent également du temps que mettent les deux marques à confirmer, jugeant que des négociation aussi longues pourraient être mauvais signe pour la conclusion d'un acord définitif. Réponse ce mardi 27 mai.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter