L’iPhone X, "un flop" qui écrase la concurrence

DirectLCI
CARTON - Les analystes parlaient de flop au sujet de l’iPhone X et de ventes en deçà des projections. Mardi, Apple a rassuré ses actionnaires en dévoilant ses résultats financiers. Et les ventes lui donnent raison : la firme de Cupertino truste les quatre premières places du classement des smartphones les plus vendus dans le monde en ce début 2018.

Chez Apple, on continue de se frotter les mains et on bombe le torse cette semaine. Mardi, Tim Cook et les siens ont pu remettre les choses au clair et montrer aux actionnaires que l’iPhone X était bel et bien une réussite en annonçant des résultats financiers bien au-delà des prévisions des analystes. Et d'avancer que l’iPhone X avait été le smartphone le plus vendu de ce début 2018.


Jeudi, le dernier rapport de Strategy Analytics a donné raison à la marque à la pomme. "Nous estimons qu’Apple a expédié 16,0 millions d'unités d’iPhone X au premier trimestre 2018, représentant 5% du marché mondial," explique Juha Winter, analyste senior au sein de la société de recherche et de conseil. "Pour le deuxième trimestre, l'iPhone X reste le modèle de smartphone le plus populaire au monde". Depuis son lancement commercial en novembre 2017, et malgré un démarrage poussif dû au faible nombre de produits disponibles, l’iPhone X totalise près de 50 millions d’unités vendues dans le monde.

Son design innovant - qui fait désormais des émules avec de multiples smartphones arborant aussi la fameuse encoche en façade tant décriée -, son appareil photo amélioré et surtout "une large présence commerciale", note Strategy Analytics, ont contribué à cet excellent démarrage de l’année. Apple peut se gargariser des excellentes ventes de son iPhone X dans le monde, mais pas seulement. La firme de Cupertino truste tout simplement les quatre premières places du classement des meilleures ventes de smartphones dans le monde.

La concurrence loin derrière

Derrière l’iPhone X, on trouve ainsi l'iPhone 8 (12,5 M d'unités) et l'iPhone 8 Plus (8,3 M). Mais le plus surprenant vient de la 4e place : l'iPhone 7 (5,6 millions) est toujours au pied du podium alors même qu’il est sorti en septembre 2016 et a donc été remplacé par la nouvelle génération. Au total, Apple a écoulé 36,8 millions d’iPhone en quatre mois. Avec quatre modèles, la marque fait cependant un peu moins bien que l’an dernier à la même période avec les deux seuls iPhone 7 et iPhone 7 Plus qui avaient compilé 38,9 millions d’unités vendues, dont 21,5 millions pour le seul iPhone 7 Plus dans le même laps de temps (soit plus que l’iPhone X), rappelle 01Net.


Derrière ce quatuor à la pomme, Xiaomi s’annonce avec son Redmi 5A (5,4 M d’unités). Un smartphone sous Android vendu à très bas prix (autour de 130 euros). Très populaire dans son pays d’origine et en Inde, le fabricant chinois s’apprête à se lancer à l’assaut du reste du monde et notamment en France où il dévoilera un premier produit le 22 mai à Paris. Arrivé début mars, le Galaxy S9+ de Samsung prend une très honorable 6e place (5,3 M d’unités) moins de deux mois après son lancement. Il devance d’ailleurs le Galaxy S9 sorti en même temps, à un prix pourtant inférieur. "Nous nous attendons à ce que le S9 Plus devienne le smartphone Android le plus vendu au monde au deuxième trimestre 2018", avance Woody Oh, directeur de Strategy Analytics. Et Samsung confortera ainsi ses parts de marché bien supérieures à celles d’Apple grâce à la multitude de produits à son catalogue.

Si les six smartphones les mieux vendus des quatre premiers mois représente près de 15 % des ventes mondiales (345,4 millions de produits expédiés au total), il faut dire que Strategy Analytics enregistre une légère baisse des ventes de 2,4 % par rapport à la même période en 2017.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter