Apple Music : où iront vos 10 euros mensuels d’abonnement ?

Apple Music : où iront vos 10 euros mensuels d’abonnement ?
High-tech

MUSIQUE EN LIGNE — Pour pouvoir lancer Apple Music le 30 juin prochain dans le monde entier, la société a dû négocier une répartition des revenus avec les maisons de disques. Les revenus des abonnements leur reviennent en grande partie, tandis que les artistes risquent encore d’être les grands perdants.

Que cache la nouvelle offre de streaming Apple Music  ? Pour construire ce service, les coulisses montrent des négociations âpres entre Apple et les maisons de disques. C’est ce que révèle le site américain Re/code  ; selon lui, Apple reverserait aux majors 71,5 % des 9,99 dollars d’abonnement mensuel facturé à chaque client.

En dehors des Etats-Unis, et donc en Europe, la moyenne de l’accord monterait même à une moyenne de 73 %. Des chiffres précisés directement par Robert Kondrk, le cadre d’Apple chargé de négocier les contrats musicaux. Selon lui, ces taux de reversements sont de quelques points meilleurs que ceux proposés par les autres services comme Spotify, qui tournent généralement autour des 70 %.

Un essai gratuit de trois mois financé par les majors

Le 9 juin dernier, un autre site américain Digital Music News publiait une copie d’un contrat type proposé par Apple aux maisons de disques indépendants. Il y était précisé que seulement 58 % des 9,99 dollars mensuels iraient dans leurs poches. Un chiffre a priori démenti par les déclarations de Robert Kondrk.

Mais la principale différence de traitement entre Apple et ses concurrents est certainement la période de trois mois gratuite proposée aux clients. Durant cette période, Apple ne paiera aucune redevance aux maisons de disques, contrairement à Spotify et consorts qui financent ces périodes d’essai gratuit sur leurs propres fonds.

0,11 euro par abonnement pour les artistes ?

Mais l’offre la plus étonnante et intéressante pour le consommateur reste l’abonnement familial : 14,99 dollars par mois pour 6 comptes, soit moins de 2,50 dollars par mois et par personne. C’est certainement là que la puissance de frappe présumée d’Apple et les points de rétribution supplémentaires ont pu jouer pour convaincre les majors d’accepter ce tarif.

Et les artistes dans tout ça ? Comme pour les autres offres de streaming, ils semblent encore être les grands perdants. Selon l’Adami , une société de droits d’auteurs, cet abonnement familial ne générerait que 0,11 euro par mois et par abonné à répartir entre tous les artistes écoutés par l’utilisateur. Il ne reste plus qu’aux musiciens à espérer qu’Apple Music convainque des dizaines de millions de clients pour gagner un SMIC.

EN SAVOIR +
>> Apple Music : 11 questions que vous vous posez sur le nouveau service de streaming
>> Comparatif streaming : Apple Music face à la concurrence
>> Deezer, Spotify, Qobuz, Google Play Musique : quel service de streaming musical choisir ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent