On connaît le coût de fabrication de l'iPhone XS Max...

High-tech
ADDITION - Comme chaque année, le dernier smartphone haut de gamme d’Apple a eu le droit à son démontage pour connaître le prix de ses pièces détachées. Et l’iPhone XS Max s’avère sans surprise coûter bien plus cher que son prédécesseur, mais pas tout à fait le prix facturé...

Il vient d’arriver en boutique et, comme souvent, le prix du dernier iPhone donne le tournis à beaucoup. Affiché à partir de 1.259 € et jusqu’a 1.659 €, l’iPhone XS Max est le smartphone le plus cher jamais conçu par Apple. Mais, selon les premières observations, il se vendrait trois à quatre fois mieux que son petit frère l’iPhone XS, également en vente depuis quelques jours.


Comme chaque année, l’analyste TechInsights l’a opéré à cœur ouvert afin d’estimer le coût de chaque composant pour le modèle intermédiaire avec 256 Go de stockage. Et la facture est donc connue.

Sans surprise, la hausse récente du stockage se répercute sur le coût des 256 Go intégrés (64,50 dollars contre 45,35 dollars l’an dernier). Le très bel écran OLED s’avère aussi plus onéreux (80 dollars contre 77,27), mais il est aussi plus grand que celui de l’iPhone X, le modèle de l'année dernière.  "L’écran OLED de l’iPhone XS Max est plus grand, ce qui induit un coût supérieur, mais cette augmentation est compensée par le retrait de quelques composants du 3D Touchot que l’on trouvait préalablement sur l’iPhone X" note TechInsights. Si l’iPhone XS Max est donc plus cher sur la facture que l’iPhone X de 100 euros, la différence de coût des composants n’est finalement que de 47 dollars (environ 40 euros).


Au total, l’ensemble des pièces composants l’iPhone XS Max, celles conçues par Apple comme le processeur A12 Bionic 7nm (le premier du genre) ou les composants obtenus auprès de ST Microelectonics  et Texas Instruments, ont un coût cumulé de 443 dollars (environ 377 euros).  

Un prix en trompe-l’oeil

N’allez pas croire pour autant que les quelques 1.000 euros restants vont dans les poches d’Apple. La première entreprise cotée a plus de 1.000 milliards de dollars en bourse n’en voit pas autant tomber dans son escarcelle.


Derrière cette marge apparente, il faut compter le budget recherche et développement, l’assemblage, les salaires des employés, la publicité ou encore le marketing. Sans oublier les logiciels qu’il faudra intégrer, une part dévolue à la conception du système d’exploitation iOS 12 et d’autres éléments pris en compte (comme les taxes douanières ou le budget "anti-fuite" pas toujours suffisant apparemment…). 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lancement de trois nouveaux iPhone

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter