Apple Pay débarque en France : comment payer avec votre iPhone ?

High-tech

ON A TESTE - Depuis le 19 juillet, Apple Pay est enfin disponible en France. Le service d'Apple permet de payer par l'intermédiaire de son iPhone ou de son Apple Watch dans plusieurs milliers de points de vente en France (Carrefour, Sephora, Fnac...) ou sur des sites marchands. Un atout de poids dans le développement du paiement sans contact dans l'Hexagone.

Plus de 18 mois après les Etats-Unis, Apple Pay débarque en France qui devient le neuvième pays à bénéficier de ce système de paiement sans contact, après notamment le Canada, la Grande-Bretagne ou encore l'Australie. Les premiers pays où le service a été déployé comptent déjà dix millions d'utilisateurs. Sécurisé, simple et respectueux des données personnelles, le moyen de paiement d'Apple veut avant tout permettre d'accélérer le passage en caisse et faciliter les achats sur les applications mobiles. 

Qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'un moyen de paiement sans contact intégré aux produits Apple bénéficiant de la technologie NFC (Near Fiel Communication ou échanges de données à très courte distance), plus connu sous le terme "sans contact". Comparable à un portefeuille électronique, le service va de pair avec le système bancaire puisqu'il permet de régler vos achats par l'intermédiaire de votre carte bancaire (Mastercard ou Visa). Mais à la différence d'un service comme Orange Cash qui permet de charger une sorte de porte-monnaie virtuel, Apple Pay est directement relié à votre compte bancaire via les informations de carte.

Qui peut utiliser Apple Pay ?

 Pour le lancement, trois banques seulement ont signé un partenariat avec Apple (Banque Populaire, Caisse d'Epargne et Carrefour Banque) ainsi que la société Ticket Restaurant qui dématérialise ainsi ses fameux moyens de paiement. Il faudra donc être titulaire d'une carte de paiement ou de crédit (même carte prépayée) chez l'un de ses partenaires pour utiliser Apple Pay pour le moment, mais aussi détenteurs de produits Apple compatibles avec la norme NFC : iPhone 6/6 Plus et suivants, iPhone SE, Apple Watch (jumelé avec un iPhone 5 et suivants). Les utilisateurs français peuvent désormais utiliser également Apple Pay à l'étranger.

Apple Pay peut également être utilisé pour des achats dans des applications avec des appareils compatibles : iPad mini 3 et suivants, iPad Air 2, iPad Pro.

Pour utiliser le service, il faut évidemment avoir installé la dernière mise à jour et activer la fonctionnalité Touch ID de reconnaissance digitale. 

Comment cela fonctionne-t-il ?

1- Entrez vos coordonnées bancaires

 Pour l'iPhone : allez dans l'application Wallet. Dans la section "Apple Pay", appuyez sur le bouton "+" ou ajouter votre carte bancaire. Vous pourrez taper directement vos coordonnées bancaires ou bien scanner votre carte.

 Pour l'iPad : allez dans Réglages > Wallet.

 Pour l'Apple Watch : allez dans l'application dédiée de l'iPhone > Wallet et Apple Pay. Vous pourrez alors ajouter votre carte bancaire

2 - Payez en caisse

Très simple à utiliser, il suffit d'approcher son appareil vers la borne de paiement affichant le logo de paiement sans contact. Vous validez l'achat avec votre empreinte digitale grâce à Touch ID et le tour est joué. Même quand l'iPhone est verrouillé, ou sans internet, Apple Pay fonctionne. Côté Watch, il suffit de presser deux fois le bouton latéral bas et de placer l'écran face au lecteur de carte. Quand le paiement est validé, vous ressentez une légère vibration. Si vous avez plusieurs cartes bancaires renseignées, vous pouvez sélectionner celle que vous voulez. Après chaque emplette, une notification est envoyée pour vous confirmer la transaction et son montant. L'historique des achats est également disponible dans Wallet. 

3- Payez dans vos applications

Apple Pay facilite aussi les paiements via les applications. Pour celles qui sont partenaires, deux choix sont désormais proposés au moment de régler : le paiement habituel qui induit souvent de remplir un formulaire avec ses coordonnées bancaires, ses informations personnelles, et parfois même de s'inscrire; le paiement Apple Pay. Ce dernier va valider l'achat grâce à Touch ID. Toutes les informations seront déjà renseignées, mais vous aurez toujours toute liberté de modifier l'adresse de livraison ou l'adresse mail de confirmation. 

Où peut-on s'en servir ?

En France, déjà 4000 points de vente proposent ce mode de paiement. Parmi les enseignes partenaires, on trouve Bocage, Carrefour, Simply Market, Total, Eram, Sephora, Fnac, Flunch ou encore Cojean. Apple fait bien sûr partie du lot. D'autres marques comme Boulanger, Galeries Lafayette ou Orange seront bientôt de la partie.

Des applications comme Showroom Prive, Zalando, Deliveroo, EasyJet et bientôt Carrefour proposent ce moyen de paiement. Apple Pay sera bientôt disponible pour des sites marchands accessibles depuis Safari sur macOS Sierra.

La limite de paiement est beaucoup plus importante que les 20 à 30 euros du paiement sans contact classique. Le plafond est en moyenne de 300 euros. Mais tout dépend des limites fixées par votre banque et le marchand. 

Est-ce parfaitement sécurisé ?

La marque à la pomme garantit une prestation complètement sécurisée. Les informations de transactions ne sont pas stockées, bien que vous puissiez vérifier votre dernier paiement dans Wallet. Chaque paiement sans contact doit être validé par Touch ID, soit votre propre empreinte biométrique et les informations y sont encodées. Vous êtes donc le seul à pouvoir effectuer des achats avec votre appareil.

Lors d'une transaction, le destinataire n'a accès à aucune information, ni votre nom, ni le numéro de votre carte, contrairement au système sans contact de la carte bleue. Un numéro unique est créé, chiffré puis stockée dans une puce spéciale présente dans les appareils électroniques. Pour chaque achat, la transaction est codée par un nouveau numéro. Seule votre banque qui valide le paiement et le marchand qui possède le terminal "sont au courant" de votre transaction.

Si jamais vous perdez votre iPhone, Watch ou iPad, l'activation du mode Perdu dans "Localiser" permet de désactiver Apple Pay ou d'effacer intégralement le contenu. 

Notre avis :

Nous avons testé le paiement via Apple Pay dans un Carrefour Market du centre de Paris. Après avoir sélectionné un produit en magasin, nous sommes passés en caisse le plus simplement possible. Pas besoin de spécifier que nous allons payer avec notre iPhone ou notre Apple Watch, il a suffi d'approcher l'appareil pour que le paiement soit effectif en quelques secondes, le temps de valider par Touch ID le montant indiqué. Plus rapidement qu'avec une carte bancaire et l'obligation de taper un code. Les diodes du terminal de paiement s'allument et le ticket de paiement sort. Sur notre iPhone comme notre Apple Watch, une notification nous informe de la validation de la transaction.

LCI.fr : Pourquoi avoir accepté d'être présent dès le lancement d'Apple Pay en France ?

Frédérique Martinez : Nous voulons offrir à nos clients la meilleure expérience achat possible avec une volonté : qu'elle soit rapide, simple et sécurisée pour un passage en caisse le plus fluide et innovant possible. Nous avons initié le paiement sans contact dans nos magasins dès 2009. On sent que cela se démocratise au fil des années. Il faut dire que le nombre d'occasions de l'utiliser, la hausse de celui des points de vente ont facilité son acceptation, démultiplier les utilisateurs. Apple Pay va booster encore plus leur nombre car il n'y a pas de plafond à la différence du paiement par carte sans contact (limité entre 25 et 35 €, ndlr).

LCI.fr : Où peut-on utiliser son iPhone ou son Apple Watch pour payer en France ?

Frédérique Martinez : Depuis le 19 juillet, tous les hyper et supermarchés ainsi qu'une grande majorité de nos magasins de proximité acceptent les paiements via Apple Pay. Cela représente tout de même près de 3 000 points de vente. Dans les prochains mois, il sera progressivement possible de payer avec Apple Pay aussi sur nos applis mobiles. Nous avons également mis Carrefour Banque dans le partenariat dans le même temps, avec cette même volonté de simplifier et sécuriser le passage caisse. Pour les titulaires de la carte Pass, le plafond de paiement reste le même. Pour les autres utilisateurs d'Apple Pay, les conditions sont celles des banques. L'avantage pour les détenteurs de la carte Pass, c'est que toutes leurs remises fidélité, les promotions sur leurs achats se feront dans le même temps et en toute transparence. Pour les autres utilisateurs Apple Pay qui possèdent une carte de fidélité, il faudra continuer de la présenter en caisse avant le paiement.

LCI.fr : Cette solution est-elle aussi intéressante financièrement pour Carrefour ?

Frédérique Martinez : Vous savez, pour une enseigne, le coût des paiements en liquide s'avère souvent plus élevé que celui des paiements par carte bancaire en termes de logistiques, d'infrastructures sécurisées, etc. Donc, oui, Carrefour est gagnant de ce côté-là.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter