Apple rachète Beats, et licencie 30% des salariés

High-tech
APPLE – 3 milliards de dollars pour racheter Beats, ça fait cher, même pour Apple, qui va licencier 200 salariés de la société fraichement acquise pour rationaliser ses coûts.

La société Beats, connue pour ses casques audio, a été rachetée par le géant Apple il y a quelques mois. Une bonne nouvelle pour les salariés de Beats ? Pas vraiment si on en croit le spécialiste de la finance Bloomberg , qui indique qu'Apple pourrait mettre à la porte près de 200 salariés de Beats, soit environ 30 % des effectifs (700 salariés).

Beats est soluble dans Apple

Les postes dans le collimateur d'Apple sont essentiellement des fonctions supports, c’est-à-dire que l'on retrouve dans toutes les sociétés (ressources humaines, comptabilité…), et qui font donc doublon avec leurs équivalents chez Apple (qui compte à ce jour plus de 41.000 salariés).

En plus des casques audio, Beats dispose également d'un service de musique en ligne. Celui-ci sera, fort logiquement, fondu dans le service iTunes, dont les résultats ne sont pas au beau fixe (moins 15 % pour les chiffres les plus récents). Quand à la partie purement matérielle des casques Beats, elle sera dorénavant supervisée par le vice président marketing d'Apple. Difficile dans ces conditions de savoir si l'identité même de Beats résistera à ce rachat.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter