Apple + Sexe = Santé reproductive

Apple + Sexe = Santé reproductive
High-tech

SMARTPHONE - La nouvelle version du système d'exploitation mobile d'Apple, iOS 9, intègre une nouvelle fonctionnalité dans l'application Santé. Baptisée "Santé reproductive", elle comporte bien des surprises.

Si vous utilisez un iPhone d'Apple et que vous utilisez la version 8 d'iOS, le système d'exploitation mobile, vous connaissez certainement l'application Santé. Elle sert notamment à rassembler toutes vos données d'activité, de sommeil et même de santé, qu'elles soient récoltées via le smartphone ou via des objets connectés (bracelets, pèse-personne, tensiomètre, etc.). On peut même y renseigner sa fiche médicale, utile en cas d'accident.

La version d'iOS 9 - encore en bêta, elle ne sera lancée auprès de tous qu'à la rentrée - ajoute une nouvelle fonctionnalité au sein de cette appli. Il s'agit d'un nouvel univers de données de santé qu'Apple souhaite relever. Il répond au doux nom de "santé reproductive". Tout un poème. Effectivement, on y découvre six sous-catégories pour le moins intimes : activité sexuelle, menstruation, qualité de la glaire cervicale, résultat du test d'ovulation, spotting (faible écoulement sanguin vaginal) et température basale.

Des renseignements manuels à ajouter

Comme chaque sous-catégorie de l'application, il est possible de visualiser par jour, semaine, mois ou année le niveau d'activité et l'évolution dans le temps des données. Il est également possible d'y ajouter un point de données manuellement. Par exemple, concernant l'activité sexuelle, il est possible de préciser la date et l'heure du rapport mais pas la durée ni le nom de la personne impliquée. De même, l'application ne prévoit pas d'observation sur la qualité de la relation. Une seule variable est réellement prévue : la précision du port ou non d'une protection (préservatif). De même, pour la menstruation, il est possible d'indiquer si les règles ont été plus ou moins abondantes tout en précisant le début du cycle.

Au regard des différents critères abordés sous l'onglet "Santé reproductive", il semble clair qu'il est avant tout destiné aux femmes. En revanche, il n'est jamais fait état de la pilule contraceptive ou d'un autre type de contraception. Par exemple, l'application Santé ne prévoit à aucun moment un rappel quotidien pour les femmes qui ont opté pour cette forme de contraception. Dommage.

EN SAVOIR +
>> Apple iOS 9 : les nouveautés se cachent dans les détails
>> Apple : iOS 9 pourra-t-il ressusciter les vieux iPhone 4s ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter