Après ceux d'Instagram, Facebook perd l'un des fondateurs d'Oculus

Après ceux d'Instagram, Facebook perd l'un des fondateurs d'Oculus

High-tech
DirectLCI
DÉPART - Quatre ans après son rachat par Facebook, Brendan Iribe quitte Oculus, dont il était PDG jusqu'en 2016, sur fond de désaccord sur les futurs produits de la marque et sur l'avenir de la réalité virtuelle.

Son nom faisait rarement la une des sites high-tech. Mais c'est bien lui qui avait tenu la barre de l'entreprise de sa création jusqu'en 2016. Brendan Iribe était avec Palmer Luckey l'un des fondateurs emblématiques d'Oculus, spécialiste des casques de réalité virtuelle, jusqu'à son rachat par Facebook, pour trois milliards de dollars, au printemps 2014, alors que la société avait lancé son premier casque sur Kickstarter moins de deux ans auparavant. 


Ce lundi, dans un post sur Facebook, Brendan Iribe, 39 ans, annonce son départ de l'entreprise, et "le premier break qu'il prend en 20 ans".

Rift 2, son projet abandonné ?

Fin 2016, Brendan Iribe avait déjà quitté le poste de PDG de l'entreprise pour diriger à l'intérieur d'Oculus une division chargée de développer de nouveaux casques pour PC, des casques haut de gamme pensés à la fois pour les joueurs et pour toutes sortes d'applications professionnelles, dans la lignée des premiers Oculus. 


Depuis, la stratégie de Facebook pour Oculus semblait avoir évolué, se tournant à la fois vers le mobile -Oculus est ainsi au coeur des casques GearVR de Samsung- et vers des casques autonomes et sans fil, comme Oculus Go, lancé au printemps dernier pour 200 euros environ, une offre résolument grand public. Une version plus haut de gamme, Oculus Quest, est prévue pour 2019, le tout laissant peu de place à Oculus Rift 2, le produit que développait justement Brendan Iribe, un projet dont on a même dit qu'il serait arrêté. Aujourd'hui, Facebook réagit, assurant qu'il n'abandonnera pas les casques haut de gamme pour PC, et qu'il y aura bien une nouvelle version de Rift. Pas sûr pour autant que ce soit le Rift 2 qu'Iribe avait en tête.

En vidéo

ARCHIVES - Facebook s'offre Oculus pour deux milliards de dollars

S'il marque le changement de stratégie de Facebook, le départ d'Iribe arrive à un moment où la réalité virtuelle peine à séduire, en tout cas à l'échelle des attentes qu'elle suscitait. Si le casque autonome Oculus Go signe bien des records de ventes quand on le compare à tous les modèles précédents, on est encore loin de la vague attendue. 


Avec des ventes en centaines de milliers, mais pas en millions, la VR personnelle ne décolle pas, et Oculus n'est pas seul dans ce cas. Playstation, qui avait beaucoup misé sur son casque Playstation VR, voit aujourd'hui ses ventes baisser. L'entreprise a d'ailleurs présenté peu de jeux compatibles lors du dernier salon E3 de Los Angeles. Chez Microsoft, on semble même avoir abandonné l'idée de proposer un casque pour la console XBox One X. Pour les fondateurs d'Oculus, peut-être était-il temps de passer à autre chose.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter