Après le vinyle, le come-back de la cassette audio ?

High-tech
SOYEZ SYMPAS, REMBOBINEZ - Il est peut-être temps de ressortir vos vieux Walkmans du grenier : la cassette audio fait son grand retour ! C'est en tout cas ce que laisse entendre les chiffres de vente de ce support musical, qui s'était vu détrôner par le compact-disc au début des années 90.

On l’a pensé enterrer depuis belle lurette, victime de l’iPod et du MP3. Mais à l’instar du vinyle, la cassette audio est loin d’avoir dit son dernier mot. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les ventes de ce support musical, considéré comme peu fiable et de mauvaise qualité par les puristes, ont augmenté de 74% aux Etats-Unis en 2016, selon des chiffres de l’observatoire Nielsen Music publiés dans l’hebdomadaire américain Billboard.


Après la platine vinyle, le ghetto-blaster et les walkmans vont-ils eux aussi faire leur come-back ? Avec 129.000 unités vendues l’an dernier outre-Atlantique (contre 75.000 l’année précédente), le marché de la cassette-audio est loin d’être comparable à celui du vinyle, dont les ventes culminent à 13 millions d’unités sur la même période. Sans aller jusqu’à parler d’une résurrection, la "K7" séduit encore quelques irréductibles.

Justin Bieber, Eminem, The Weeknd, Daft Punk

En tête de ce hit-parade 2016 des ventes de cassette audio, on trouve notamment Justin Bieber, Eminem ou bien encore The Weeknd. Avant eux, des groupes comme Blink 182, les Daft Punk et Metallica avaient déjà vu leurs œuvres rééditées sur ce support musical.  En marge d’une industrie musicale qui ne jure que par le MP3 et le CD, survit donc une communauté d’amoureux de la cassette, pour qui cet héritage d’un autre temps devient aujourd’hui un véritable objet de fétichisme. 


"Au delà de l'aspect objet de collection, la principale qualité d’une cassette est qu’elle ne coûte pas cher (autour de 8 euros), à la différence d’un vinyle, pour lequel il faut aujourd’hui compter entre 15 et 30 euros", relève ToMa Changeur, de la boutique et du Label Ballades Sonores, où un rayon est dédiée aux K7. "Et bien qu’elle soit fragile et peu pratique, elle peut offrir une qualité sonore bien supérieure à celle du MP3, contrairement à ce qu’on entend souvent", souligne ce féru de musique.

Un retour en grâce qui ne doit rien au hasard ?

Apparu pour la première fois en 1963, le petit rectangle à bande magnétique a traversé les âges de l’industrie musicale, avant de se voir détrôner par le compact-disc au début des années 90. pour tous ceux qui ont grandi avec, elle est génératrice de souvenirs inoubliables. En réalité, cet improbable retour en grâce ne doit rien au hasard. Un autre événement a largement participé à ce succès. C’est le film "Les Gardiens de la Galaxie" (sorti en 2014).


Le héros, Star Lord, ne se sépare jamais de son Walkman Sony, et du seul souvenir qu'il conserve de sa mère morte d'un cancer : une cassette compilant ses morceaux préférés, qui est aussi la bande originale de ce film qui a dépassé les 300 millions de spectateurs. Un succès tel que Disney n'a pas hésité à éditer la bande-originale du film sur ce support audio. Chose qui ne s’était pas vue depuis 2003. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter