ASTUCE GEEK : Comment savoir qui a utilisé votre adresse Gmail pour vous spammer ?

ASTUCE GEEK : Comment savoir qui a utilisé votre adresse Gmail pour vous spammer ?
High-tech

À COUP SÛR - Le service de mail de Google est déjà assez doué pour filtrer les mails non désirés. Mais deux astuces permettent surtout de savoir quels services, quels sites ont utilisé ou revendu votre adresse mail pour y envoyer du spam.

Au global, près d’un mail sur deux échangé dans le monde est un mail commercial non désiré, bref, du spam. S’il existe nombre de moyens de s’en protéger, de les filtrer, difficile de remonter à la source, difficile de savoir qui a donné/vendu/aspiré votre adresse mail pour la faire atterrir dans les bases de données des spammeurs. Difficile, mais pas impossible.

Un petit “+” qui change tout

Les deux astuces qui suivent ne concernent que Gmail, deux fonctions peu connues, mais qui ne sont pas nouvelles. La première, c’est la façon dont Gmail interprète un “+” dans votre adresse mail, car chez Google, une seule adresse peut en fait en cacher une infinité. Au moment d’entrer votre adresse, par exemple pour vous inscrire sur un site, un service, ou pour fournir vos coordonnées à un commerce, vous pouvez y entrer une adresse un peu spéciale. À la suite de votre nom d’utilisateur, vous n’avez qu’à rajouter le signe “+” et un mot de votre choix pour en faire une adresse e-mail unique.

Exemple simple : vous vous appelez Alfred Nonyme, votre adresse Gmail est anonyme@gmail.com. Au moment d’ouvrir un nouveau compte sur Amazon France, vous pourrez entrer comme adresse mail anonyme+amazonfr@gmail.com. Tout mail arrivé à cette adresse atterrira bien dans votre boîte Gmail habituelle, mais vous pourrez d’un coup d’oeil voir à quelle adresse exacte il a été envoyé. Si d’aventure Amazon se mettait à vendre le fichier des adresses mail de ses clients (ce qu’il ne fait pas), ou si, comme c’est déjà arrivé, certaines de ces adresses étaient piratées par d’autres, et si ces fichiers étaient utilisés pour vous spammer, vous sauriez instantanément où votre adresse a été trouvée. Il n’y a pas de limite au nombre d’adresses uniques que vous pouvez créer ainsi, mais le stratagème ne fonctionne pas à tous les coups.

Lire aussi

Des adresses sur mesure, à coup de points

Si le signe + est bien autorisé dans une adresse mail - contrairement à des signes comme @;:/# et d’autres- certains sites les refusent, craignant des adresses erronées, ou pour vous empêcher d’utiliser le petit stratagème que permet Gmail, peut-être ? Sur CDiscount, par exemple -mais il est loin d’être le seul- impossible de donner anonyme+cdiscount@gmail.com comme adresse, le site le voit comme une erreur. Pour ces récalcitrants, il existe un autre moyen, un peu plus exigeant, mais imparable : le point.

Depuis ses débuts, Gmail a décidé d’ignorer les points dans ses adresses e-mail. Pour lui, anonyme@gmail.com, a.nonyme@gmail.com et a.nony.me@gmail.com sont une seule et même adresse. Un moyen de lutter contre les fautes de frappe, et contre l’usurpation d’identité, que vous pouvez utiliser à votre avantage. Sur CDiscount par exemple, vous pouvez vous enregistrer comme a.nonyme@gmail.com, tous les messages envoyés à cette adresse vous parviendront bien, et vous pourrez remonter à leur source, et détecter la provenance de spams éventuels. Il faudra juste penser à tenir le petit registre des adresses à points que vous utilisez comme identifiants sur vos sites préférés.

En vidéo

E-mail : enfin une protection efficace ?

Retrouvez toutes les astuces Geek ici. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Débat Trump/Biden : "C’est incroyable de voir des visions aussi radicalement opposées s’exprimer aussi calmement"

EN DIRECT - Covid-19 : le couvre-feu désormais élargi à 54 départements

Comment Bertrand-Kamal a quitté "Koh-Lanta : les 4 Terres" à la surprise générale

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent