L'ASTUCE GEEK - Que faire si votre disque dur externe n’est pas reconnu par votre ordinateur ?

High-tech
TUTORIEL - Je branche, j’attends, je débranche, je rebranche, je reboote, je rééssaye. Mais rien à faire, mon disque dur externe ou ma clé USB n’apparaissent pas à l’écran. Invisibles ! Pourtant, sur PC comme sur Mac, les solutions existent, du plus simple… au plus complexe, parfois.

À l’heure de la généralisation des disques SSD, des mémoires plus fiables mais aussi plus chères, nous avons souvent besoin d’un disque dur supplémentaire pour du stockage pur, pour garder au chaud ses collections de photos, de musique, de vidéos, ses archives. 


Si ce n’est pas forcément la plus sûre des sauvegardes, cela reste la plus pratique. Faut-il encore que votre ordinateur reconnaisse le disque dur que vous lui présentez. S’il n’apparaît pas quand vous le connectez, voici la check-list qui pourrait vous sauver la mise.

Connectez le disque

Que vous ayez un ordinateur PC ou Mac, la première étape est la même pour tout le monde : connecter le disque et vérifier d’abord qu’il n’est pas en panne. Si les disques externes portables sont alimentés par la connexion USB, beaucoup ont aussi leur propre alimentation, à brancher sur une prise de courant. C'est un motif de panne supplémentaire, heureusement simple à résoudre puisque remplacer cette alimentation est rarement un problème. 


Pour commencer, ordinateur éteint, branchez la prise d’alimentation du disque dur si elle existe, puis connectez le disque à l’ordinateur par sa prise USB, et enfin actionnez l’interrupteur On/Off si le disque en a un. Pour les besoins du test, ne le branchez pas au travers d’un hub USB, mais directement sur l’ordinateur et assurez-vous que ce dernier est bien relié à sa propre alimentation plutôt que sur batteries. À ce moment-là, votre disque dur devrait donner signe de vie, avec des diodes qui s’allument ou avec les vibrations qui démarrent s’il s’agit de disques physiques et pas d’une mémoire SSD. Si le disque ne donne pas signe de vie, c’est peut-être que son alimentation externe a expiré ou que son électronique ne fonctionne plus. Vous pouvez aussi tenter de le connecter pour isoler la source de la panne.

Sur un ordinateur PC

1 - Vérifiez que le système voit bien votre disque

Première étape, aller vérifier dans les réglages du BIOS, avant même le démarrage de Windows, que votre ordinateur “voit” le disque. Pour ce faire, il faut rentrer dans les menus de réglage du BIOS, désormais appelé UEFI dans les machines plus récentes, une procédure qui varie selon la marque votre ordinateur. Éteignez l’ordinateur, rallumez-le, et l’une des toutes premières choses qui s’affichera à l’écran devrait être la touche sur laquelle appuyer pour entrer dans le menu, le plus souvent la touche F2, mais il peut aussi s’agir de F1, F10, de la touche Supprimer, ou de la touche Esc, selon les cas.


Sur certaines machines récentes, une autre procédure est possible : dans Windows 10, cliquez sur le menu "Démarrer" (le logo Windows en bas à gauche de l’écran), puis “Paramètres”, “Mises à jour et sécurité”, et “Récupération”. Dans la section “Démarrage avancé”, vous pourrez cliquer sur le bouton “Redémarrer maintenant”, pour arriver dans un menu où vous choisirez “Dépannage”, puis “Options Avancées” et enfin “Changer les paramètres du microprogramme UEFI”.


Quelle que soit la marque de votre PC ou le modèle de votre BIOS/UEFI, un menu d’information devrait s’afficher, détaillant par exemple la mémoire installée dans la machine, le modèle de processeur utilisé et surtout le ou les disques durs connectés au système. C’est ici que d’ordinaire vous devriez voir s’afficher la marque et la capacité de stockage de votre disque dur externe. Si la machine le voit bien, c’est que vous êtes en bonne voie. Vous pouvez maintenant redémarrer l’ordinateur et laisser Windows se charger.

2 - Metttez à jour les pilotes

Le disque bien connecté à l’ordinateur, faites un clic droit sur le bouton démarrer ou appuyez sur les touches Windows + X pour ouvrir le menu des outils système de Windows. Choisissez “Gestionnaire de périphériques”. Dans la nouvelle fenêtre, cliquez sur la petite flèche à gauche de “Lecteurs de disques” pour afficher tous les disques disponibles. Des témoins de couleurs peuvent s’afficher à côté des disques pour signifier une panne ou des pilotes à mettre à jour. Faites un clic droit sur votre disque puis choisissez “Mettre à jour le pilote”. Windows Update se chargera alors d’aller chercher la dernière version des pilotes disponibles pour votre matériel. Si cela ne résout pas le problème, peut-être est-il temps de faire une mise à jour système plus complète de votre PC.

3 - Consultez le gestionnaire de disques

Si le BIOS voit le disque et que Windows ne l’affiche pas, direction le gestionnaire de disques. Pour y arriver, appuyez simultanément sur les touches Windows + X, puis choisissez “Gestion des disques”. Ici, vous verrez ce que le système voit, par exemple s’il voit un disque dur qui n’aurait pas été partitionné ou auquel il n’aurait pas alloué une lettre de disque. Un clic droit sur le disque et vous pourrez créer un volume logique, formater une partition vide ou allouer au disque la lettre de votre choix.

4 - Essayez un autre ordinateur

Pour en avoir le coeur net et savoir qui du disque ou de l’ordinateur est coupable du bug, n’hésitez pas à essayer de connecter votre disque à plusieurs ordinateurs différents. Si votre disque fonctionne ailleurs, c’est à votre ordinateur qu’il faudra s’en prendre.

5 - Reformatez le disque

Si votre disque était neuf (et non formaté, ce qui reste très rare), ce serait la première étape. À l’inverse, pour un disque que vous avez déjà utilisé, c’est un dernier recours. Plusieurs  moyens existent pour arriver au menu de formatage, en passant par l’explorateur de fichiers ou par le gestionnaire de disques. Dans l’explorateur, faites un clic droit sur le disque dur et choisissez “Formater”. Pour créer un disque vierge lisible partout (sur PC, sur Mac ou même connecté à un smartphone ou une tablette Android), choisissez “FAT 32” comme système de fichiers.


Si votre disque contient des données précieuses, d’autres solutions existent, en passant par des logiciels de récupération de données ou des entreprises spécialisées dans le sauvetage de données perdues, dont les services sont précieux, mais se payent souvent à prix d’or.

Sur un ordinateur Mac

1 - Vérifiez que les disques s’affichent bien

Dans le Finder (l’explorateur de fichiers de MacOS, la première icône à gauche de la barre d’icônes en bas de l’écran), cliquez sur “Finder”, puis “Préférences”, pour d’abord vérifier que le système est bien paramétré pour afficher vos disques durs externes sur le Bureau. Assurez-vous de la même chose dans l’onglet “Barre latérale” du même menu.

2 - Lancer un S.O.S

Toujours dans le Finder, cliquez sur “Applications”, sur “Utilitaires”, puis sur “Utilitaire de disque”. Ici, vous verrez tous les disques que le système voit, triés avec les disques internes en haut et les disques externes en bas. Si l’utilitaire voit un disque, mais que le disque ne s’affiche ni sur le bureau ni dans l’explorateur de fichiers, alors faites un clic droit sur le disque et choisissez “Exécuter S.O.S.”. L’utilitaire de disque recherchera alors toutes les causes possibles de problèmes sur votre disque, des erreurs qu’il pourra réparer. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter