Attention à l'arnaque : Non, Disney+ ne recherche pas de beta-testeurs en France

Une arnaque sévit sur les réseaux autour de Disney +
High-tech

ARNAQUE – Des petits malins tentent actuellement de profiter de l’engouement des internautes français pour le futur service de streaming Disney +. Une offre circule sur les réseaux sociaux pour proposer de s’inscrire à une phase de beta-test que l’entreprise organiserait en attendant le lancement dans l’Hexagone le 31 mars prochain.

Pas la patience d’attendre le 31 mars pour regarder légalement The Mandalorian ? Alors quand on vous propose d’accéder à Disney+ avant son arrivée en France, de profiter de l’énorme catalogue des films Disney, Star Wars, Pixal ou encore Marvel, vous n’avez pas envie d’hésiter une seule seconde. Et pourtant, ceci est une arnaque.

Depuis plusieurs jours, un lien circule sur les réseaux sociaux invitant les internautes à s’inscrire pour devenir beta-testeur du futur service de streaming vidéo de la célèbre souris. Depuis son lancement mi-novembre, Disney+ a déjà connu un fort succès aux Etats-Unis avec plus de 10 millions d’inscrits dès les premiers jours. Certains tentent donc de profiter de la frénésie ambiante pour profiter des plus enthousiastes.

Lire aussi

L’annonce renvoie vers un site qui reprend les codes visuels de la marque, le logo du service et les images de personnages emblématiques. A y regarder de plus près et en lisant attentivement le texte, on s’aperçoit rapidement de l’arnaque. Tout d’abord en raison des multiples fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire. Visiblement traduit de l’anglais de manière approximative, on peut constater des absences de "s" au pluriel, des tournures incorrectes ou encore du nom de la chaîne National Geographic devenue "National Géographique".

Et lorsque vous voulez valider votre inscription en tant que beta-testeur, il vous est réclamé deux euros "à cause de la loi" qui ne permet pas "d’offrir des services gratuits". Cependant, rien dans la loi français ne va dans ce sens et n'est mentionné précisément.

Ce prix symbolique devient ensuite un seul euro… pour s’inscrire à un tirage au sort pour bénéficier de la gratuité. Sinon, au terme d’une période d’essai de trois jours (!), vous serez prélevés de 75 euros chaque mois pour un service Disney + qui ne coûte que 6,99 dollars mensuellement (le prix en France devrait être sensiblement le même en euros).

Evidemment, Disney ne se trouve pas derrière cette opération. Si la société n’a pas souhaité réagir, il ne semble pas y avoir de période de beta-test à l’horizon pour le moment en France. Il faudra bien attendre le printemps prochain pour retrouver toute l’offre dans l’Hexagone.

En vidéo

Les arnaques sur Internet se multiplient

Parmi les élément à vérifier sur tout site :

- Les mentions légales, l’adresse et le moyen de contacter le site

- Les conditions de rétractation et les conditions générales d’utilisation

- Les conditions de protection des données personnelles en relation avec le RGPD qui s'applique aux internautes européens

- L’url dans son intégralité du site si elle a l’air cohérente. Ces adresses sont généralement simplifiées au maximum

- Si vous devez rentrer vos coordonnées bancaires, vérifiez la présence du petit cadenas à côté de l’url pour signifier que le site est chiffré et donc sécurisé. 

Mais cela ne veut pas dire qu’une arnaque ne se cache pas derrière… Le bon sens reste la clé !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent