Attention, les applications de rencontres pour Android sont mal protégées

Attention, les applications de rencontres pour Android sont mal protégées

DirectLCI
SMARTPHONE – Une étude menée par IBM montre que plus de la moitié des applications de rencontres pour Android pourraient être piratées.

Le 14 février, c'est la Saint-Valentin. Et vous n'avez toujours personne pour vous accompagner dans un restaurant dispendieux dépenser un mois de salaire. Dernière chance : essayer une des nombreuses applications de rencontres en ligne. Mais attention, ce n'est pas sans danger !

Vous pourriez en effet attraper un virus ! Pas sous forme d'IST (infection sexuellement transmissible) mais de virus informatique. C'est ce qui ressort d' une étude IBM , qui s'est penchée sur 41 applications de rencontres disponibles sur le Play Store (pour smartphones Android, donc) parmi les plus populaires (aucun nom n'est cité mais on peut les imaginer).

Attraper ou se faire attraper

Il ressort que pour 60% d’entre elles, des vulnérabilités existent. Elles permettraient à des pirates informatiques de récupérer certaines informations personnelles, notamment grâce au GPS. Les malfaiteurs pourraient alors savoir où vous habitez, et à quel moment de la journée vous n'êtes pas chez vous.

Pour les applications payantes, les pirates pourraient également avoir accès aux informations de facturation, et donc d'un compte bancaire. Enfin, IBM indique que pour 50% des utilisateurs de ces applications de rencontres mal protégées, des informations liées à leur activité professionnelle stockées sur le smartphone (mails, documents, codes d'accès) pourraient être accessibles. Après tout, draguer dans la rue ou dans un café, c'est bien aussi...


A LIRE AUSSI
>> Tinder bientôt payant pour pouvoir draguer n'importe où
>> Le cofondateur de Tinder accusé de harcèlement sexuel
>> Le PDG de Tinder renvoyé pour avoir fermé les yeux sur un cas de harcèlement sexuel

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter