Au Mexique, le premier village entièrement bâti grâce à une imprimante 3D va bientôt sortir de terre

Imprimée en 3D, cette maison a été bâtie en moins de 24 heures.
High-tech

Toute L'info sur

Quel futur pour demain ?

MONDE DE DEMAIN - Dans le Sud du Mexique, un chantier pas comme les autres a débuté il y a quelques semaines. Utilisant les technologies d'impression 3D, il vise à construire des logements destinés à des populations exposées à l'extrême pauvreté. Au total, cinquante familles pourront y être logées d'ici quelques mois.

A la périphérie de la ville de Tabasco, dans le Sud du Mexique, le tout premier village entièrement bâti grâce à des technologies d’impression 3D pourrait voir le jour d'ici quelques semaines. Ce projet futuriste, initié par l’association New Story, vise à fournir des logement décents aux personnes exposées à l’extrême pauvreté.  Pour mener à bien ce chantier hors du commun, l’organisation à but non lucratif s’est associée à la startup texane Icon.

Utilisant des technologies de pointe, cette entreprise, leader dans le secteur de la construction dite "intelligente", est capable d’"imprimer" une maison en  un temps record, pour un coût inférieur à 10.000 dollars (8985 euros). Ici, le maçon c’est le robot. Pas d'échafaudage, ni de brouette de ciment. A la place des traditionnels bulldozers, une gigantesque machine, nommée Vulcan II, s'attelle à la construction en utilisant un bras robotisé.

Lire aussi

Pas besoin d’échafaudage, ni de main d’œuvre,

Au rythme d’une maison toutes les 24 heures, l'engin utilise un mélange à base de ciment et des matériaux de pointe pour bâtir les fondations. Pas besoin d’échafaudage, ni de main d’œuvre, la machine, qui s'étale sur dix mètres de long, fonctionne de manière autonome. Pour cela, elle s'appuie sur un modèle numérique de l'habitation. D’une superficie de 150 mètres carrés, chaque logement offre tout le confort nécessaire : un espace de vie, une cuisine, une salle de bain et deux chambres. Au total, cinquante familles pourront y être logées d'ici quelques mois. La fin du chantier est prévue pour fin février.

L’association New Story, qui est basée aux Etats-Unis, a déjà permis de reloger plus de 15.000 personnes à Haïti, à Salvador et en Bolivie. Selon un rapport des Nations Unies, plus d’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas la chance de vivre dans un logement décent. Grâce à ce procédé innovant, l'association New Story espère ainsi faire bouger les lignes et répondre à la crise du logement qui touche notamment les pays pauvres.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent