Automobile, santé : les futurs projets d'Apple

Automobile, santé : les futurs projets d'Apple

DirectLCI
TECHNOLOGIES – S'il reste toujours difficile de connaître les futurs développements de la marque, certaines informations permettent de comprendre ses axes de travail. Un moyen pour Apple de diversifier ses activités face à un marché du smartphone qui arrive à maturité.

Apple la discrète. Alors que Google n'hésite pas à annoncer publiquement ses grandes manœuvres de rachats , la société dirigée par Tim Cook préfère agir dans l'ombre, comme à son habitude. Pourtant, les projets ne semblent pas lui manquer, notamment dans le secteur de l'automobile et de la santé.

Le quotidien californien San Francisco Chronicle a ainsi dévoilé que le PDG de Tesla a rencontré au printemps dernier Adrian Perica, responsable des fusions et acquisitions chez Apple. Il aurait été question d'un possible rachat de la marque qui pèse tout de même 24 milliards de dollars en bourse. Ce qu'Apple pourrait se permettre grâce à son trésor de guerre de 160 milliards de dollars.

Des ordinateurs aux voitures électriques

Tesla est certainement la société la plus en pointe sur le marché des voitures électriques. Elle est dirigée par Elon Musk, une figure de la Silicon Valley, également impliquée dans Hyperloop, un projet de transport en capsule à haute vitesse entre San Francisco et Los Angeles. Certains observateurs n'hésitent d'ailleurs pas à le comparer à Steve Jobs. Même goût pour les projets que beaucoup estiment impossibles, mais aussi pour les produits haut de gamme aux finitions impeccables, telles que les voitures qu'il fabrique.

Outre l'automobile électrique, Apple est aussi pressenti pour s'attaquer au marché de la santé. Au début du mois de février, le site américain 9to5Mac dévoilait que l'entreprise préparait des produits destinés à ce domaine sous le nom de code Healthbook . Des médecins et juristes avec une expérience de lobbying auprès de la Food and Drug Administration ont ainsi été embauchés par Apple.

La santé et les objets connectés ou la croissance de demain

Mais c'est surtout du côté technologique que la société semble le plus à la pointe question santé. Un brevet déposé décrit par exemple un système permettant de déverrouiller son iPhone grâce à la reconnaissance des signaux électriques cardiaques de son utilisateur.

Un ingénieur spécialisé dans les techniques audio travaillerait également sur un capteur analysant le son du flux sanguin dans les vaisseaux. Une manière de mesurer les turbulences dues aux attaques cardiaques et de prévenir l'utilisateur avant qu'elles se produisent. La technologie pourrait ainsi être directement intégrée dans l'hypothétique montre connectée d'Apple, attendue depuis maintenant plusieurs mois. Un marché des objets connectés dont les analystes prévoient l'explosion : "Nous prenons le pari qu'ils représenteront 60 % des ventes technologiques en France en 2020", estime Matthieu Cortesse de GfK. Un marché à côté duquel Apple aurait tort de passer. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter