Bientôt, votre boîte à lettres connectée saura dire "Vous avez du courrier"

Bientôt, votre boîte à lettres connectée saura dire "Vous avez du courrier"

TECH
DirectLCI
MADE IN FRANCE - La première boîte à lettres connectée sortira en France d'ici la fin de l'année. De quoi être averti de l'arrivée d'un courrier ou d'un colis, par un système simple et astucieux.

La nouveauté ne concerne encore que les habitants de maisons individuelles,  celles où la boîte aux lettres se trouve à l'extérieur, côté rue, pas pratique quand il faut aller y jeter un oeil ou surveiller le passage du facteur pour savoir si oui ou non, le courrier ou le paquet attendus sont bien arrivés. D'où l'idée d'une boîte à lettres, mais connectée, qui saurait vous avertir, en temps réel sur votre smartphone, de l'arrivée d'un colis ou d'une lettre, et qui saurait même faire la différence entre les deux.


L'idée est signée Concierge, une startup spécialisée dans la domotique, déjà créatrice de l'objet connecté du même nom, comme une sonnette de comptoir d'hôtel qui saurait contrôler les équipements connectés de la maison, de l'éclairage au chauffage et des stores aux équipements de sécurité. La startup s'est alliée pour l'occasion avec Signée, un fabricant... de boîtes aux lettres. Surtout, Concierge a déjà sa propre application, qui servira désormais à communiquer avec sa boîte aux lettres. Mais pour créer cette dernière, il aura fallu surmonter des obstacles techniques qui sont tout, sauf anodins.

Adieu Wifi, bonjour PicoWan

Principal souci, sous forme de Lapalissade : pour que votre boîte aux lettres soit connectée, il lui faut une connexion. Pourquoi pas le Wifi, comme l'essentiel des objets de la maison ? Pour plusieurs raisons: d'abord, le signal du wifi vient de l'intérieur de l'habitation, et a parfois du mal à connecter des caméras extérieures posées sur les murs, problème plus aigu encore pour une boîte qui est souvent au niveau de la rue, hors de portée du réseau domestique.  De plus, le Wifi consomme trop d'énergie pour un objet qui ne communique que ponctuellement, rarement plus d'une fois par jour.


Pour sa boîte aux lettres, Concierge s'est donc rabattu sur Picowan, une technologie sans-fil à bas coût, pensée pour les objets connectés, inventée par le français Archos. En installant une prise connectée livrée avec la boîte à lettres, l'utilisateur crée un réseau sans fil à bas débit de 500 mètres de portée théorique, bien assez pour l'essentiel des installations. Comme l'explique Lionel Debruyne, fondateur de Concierge, "Cela fait quatre ans que j'ai ce produit en tête, le souci c'était la connexion sans fil, la boîte aux lettres est souvent trop loin de la maison pour que le Wi-fi fonctionne, et les autres technologies venant de la domotique étaient trop chères à déployer pour un seul objet connecté. Avec Picowan, c'est plus simple, on a pris une boîte aux lettres simple à cinquante euros, pour en faire une boîte connectée à 69 euros."

Le fonctionnement de la boîte est simple, le volet qui laisse passer les courriers embarque  un accéléromètre, qui détectera les mouvements, avec un raffinement de plus: il saura distinguer le mouvement du volet, qui signe l'arrivée d'un courrier, de l'ouverture de la porte de la boîte aux lettres, qui signifie plutôt la livraison d'un colis, et vous avertira en conséquence.  Bon point aussi pour un objet connecté conçu et fabriqué en France, en attendant de pouvoir s'exporter dans des pays voisins. "L'autre prochaine étape", explique Lionel Debruyne, "ce serait d'ajouter une serrure connectée, pour mieux sécuriser le contenu de la boîte aux lettres." Seul défaut de cette dernière: il faudra s'armer de patience avant de la trouver dans le commerce, elle ne devrait pas sortir avant l'automne.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter