Avec iBeacon, Apple tient-il son alternative au NFC ?

Avec iBeacon, Apple tient-il son alternative au NFC ?

DirectLCI
HIGH-TECH - Le système d'exploitation iOS 7 intègre, parmi ses nombreuses nouveautés, une nouvelle fonctionnalité baptisée iBeacon. Derrière ce nom mystérieux, se cache peut-être un "NFC Killer".

Apple est très clair sur le sujet : il ne veut pas de NFC. Cette technologie qui, intégrée dans un smartphone par exemple, permet de lancer l'appairage sans-fil avec un appareil d'un simple et rapide contact (il faut approcher son appareil à environ 4 cm du capteur). Ce système de "communication en champ proche" (Near Field Communication) permet aussi d'afficher sur le mobile des informations en passant à proximité d'une borne (la carte d'embarquement à l'aéroport, une carte de fidélité) ou même, bientôt, de payer sans contact.

Une technologie intéressante et standard mais qui ne plaît pas à Apple qui refuse d'intégrer une telle puce dans ses appareils. En revanche, le géant californien avance sur d'autres pistes. Et c'est ainsi que iBeacon a été intégré dans iOS 7.

Un système de petites balises placées à l'intérieur des bâtiments

De quoi s'agit-il ? Beacon signifie "balise". Cette technologie repose donc sur des petits modules fonctionnant en BLE (Bluetooth Low Energie, communication sans-fil peu gourmande en énergie avec une portée pouvant aller jusqu'à 50 mètres sans obstacle). Installées à l'intérieur d'un bâtiment, ces balises sont capables de vous géolocaliser précisément grâce à la triangulation. A partir de là, comme avec le NFC, des infos peuvent être poussées sur votre smartphone.

En entrant dans un supermarché, on peut donc imaginer recevoir une offre de réduction pour un ou plusieurs produits. De même, en entrant dans une chaîne de restauration, l'application de paiement en ligne pourrait se lancer automatiquement si vous le souhaitez pour accélérer l'achat d'une boisson ou d'un sandwich et vous éviter de sortir votre portefeuille. Enfin, en arrivant chez vous, votre smartphone pourrait lancer une série de taches prédéterminées dès la connexion iBeacon effectuée (lancer de la musique, remonter le chauffage de quelques degrés, désactiver une alarme, etc.) mais aussi de nouvelles (gestion de la lumière dans les pièces, par exemple).

Une technologie plus intéressante que le NFC ? Pas sûr

iBeacon a l'avantage de proposer une portée bien plus large que le NFC qui oblige à approcher son appareil mobile extrêmement près d'une borne, d'une étiquette ou d'un accessoire doté de cette technologie (en théorie 20 cm de distance, en réalité plutôt 4 cm). Autre atout : la plupart des gadgets high-tech, tous les smartphones et le tablettes sont dotées de la technologie Bluetooth.

Cela pourrait donc sembler logique pour un supermarché, par exemple, d'installer ce genre de balises dans son bâtiment. Certes, il faudra prendre en compte un coût d'investissement initial pour acheter et installer les balises (aux Etats-Unis, il est possible d'en acheter trois pour 99 dollars) mais cela peut, in fine, revenir moins chez que d'installer une étiquette NFC à 10 cents sur chaque produit.

Cependant, de plus en plus d'appareils complémentaires aux smartphones sont désormais dotés du NFC. Enceintes, barres de son, appareils photo, tags informatifs sur une affiche, sur le portant d'un vêtement, etc. La technologie est en train de prendre pied dans le quotidien des gens. Qui plus est, iBeacon permet une précision bien moindre que le NFC. Difficile de pousser une dizaine de publicités d'un coup sans importuner le client au supermarché. Quoi qu'il en soit, Apple va désormais pouvoir débuter ses premiers tests avec iBeacon et proposer les premiers usages. A surveiller de près donc.

Plus d'articles

Sur le même sujet