Baboom : le service de streaming musical initié par Kim Dotcom enfin en ligne

Baboom : le service de streaming musical initié par Kim Dotcom enfin en ligne

MUSIQUE — Il avait été annoncé par le fondateur de Megaupload en 2011. Le site Baboom voit enfin le jour, mais désormais sans son initiateur qui avait quitté l’aventure il y a quelques mois. Le service a la particularité de reverser 90 % des revenus aux artistes.

Initié il y a plusieurs années par le fondateur de Megaupload, Baboom est enfin disponible. Basé sur une logique plus équitable que les services de streaming classiques (Spotify, Deezer, Apple Music), Baboom reversera aux artistes 90 % des revenus générés par leur musique ; contre environ 10 % habituellement.

Kim Dotcom était à l’origine du projet dès 2011. Il avait annoncé à l’époque que le site ouvrirait dans moins d’un an. Il aura été retardé plusieurs fois, avant que l’Allemand ne quitte finalement le navire à l’automne 2014.

Un catalogue d’artistes très peu connus

La version gratuite de Baboom fonctionne avec la diffusion de publicités. Elle ne permet aux utilisateurs de sauvegarder que 100 chansons dans leurs playlists. La version payante à 10 dollars par mois fait sauter cette limitation et supprime également les publicités.

Impossible en revanche de connaître l’ampleur du catalogue. Mais le fonctionnement même du site ne lui permet de ne proposer que des artistes n’ayant encore jamais signé dans une maison de disques. Impossible donc d’y trouver les poids lourds de l’industrie musicale tout comme les artistes de labels indépendants. Il risque d’être difficile de convaincre les clients avec une telle approche.

EN SAVOIR +
>> Toute l'actualité de Kim Dotcom sur metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle alerte aux orages violents : 42 départements en vigilance, consultez les prévisions

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Cédric Jubillar incarcéré : "Plus que jamais, je le crois innocent", affirme sa nouvelle compagne

Hongrie-France : chaleur étouffante, stade comble... les Bleus dans le chaudron de la Puskas Arena

Invasion de souris et d’araignées en Australie : phobiques, ne regardez pas cette vidéo !

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.