VIDEO - BALLU, le robot humanoïde qui ne dégringole jamais

VIDEO - BALLU, le robot humanoïde qui ne dégringole jamais

ROBOTIQUE - Rien ne semble plus naturel pour l’humain que la marche. Et pourtant : marcher sur deux jambes, courir et se déplacer dans l’espace représente un défi de taille pour les chercheurs en robotique. Mais on avance. BALLU en est la preuve.

Un long chemin reste encore à parcourir avant que les robots soient capables de reproduire à l’identique les pas de l’homme. L’une des premières difficultés : l’équilibre. Comme tout bipède, un robot humanoïde est peu stable et chute donc facilement. Un défi complexe à surmonter en que résume d’ailleurs parfaitement cette vidéo compilant des chutes de robots lors du Darpa Robotics Challenge, l’une des plus prestigieuses compétitions de robotique, organisée par la défense américaine. 

Or, un robot qui chute représente un danger : pas question donc, pour le moment, de faire évoluer de telles machines à taille humaine au contact direct d’êtres qui sont faits de chairs et d’os. Mais on progresse, pas à pas. A l’instar de Ballu, un robot dont le corps n’est autre qu’un ballon rempli d’hélium, qui flotte dans l’air. Développée au sein des laboratoires de l’Université de Californie (UCLA) à Los Angeles, aux Etats-Unis, la machine affiche une agilité redoutable, et un équilibre à toute épreuve.

Marcher sur l'eau, danser, sauter de plusieurs de haut

BALLU (pour "Buoyancy Assisted Lightweight Legged Unit") peut marcher sur l’eau, danser ou encore  sauter et faire une chute de plusieurs mètres,  mais retombe toujours sur ses deux pattes.  "C'est sans doute le robot bipède le plus sûr qui existe aujourd'hui", estime dans le commentaire de la vidéo Dennis Hong, qui dirige le Laboratoire de la robotique et des mécanismes à l'UCLA. Comme vous pouvez l'imaginer, BALLU ne peut pas soulever de charges lourdes.

Il pourrait embarquer un dispositif de caméra et être équipé de capteurs. "Il faut le voir comme un dispositif d’assistance capable de se déplacer et de collecter des informations : marcher autour d’une maison pour la surveiller, dans une usine [de produits chimiques] pour prendre analyser la dangerosité de l’air, par exemple ou bien encore dans la rue pour informer les passants", ajoute le chercheur. 

Découvrez en images les capacités bluffantes de BALLU

Encore à l’état de prototype, le concept de BALLU laisse entrevoir un certain nombre d'applications en perspective. Imaginez : si on ajoutait à Ballu deux pattes supplémentaires, ce qui lui conférerait davantage de puissance, il pourrait être capable de se déplacer encore plus rapidement, sauter encore plus haut et même de marcher sur l'eau.  Une version de ce type est déjà à l’étude dans les laboratoires de l’Université de Californie. 

En vidéo

Salon mondial de la robotique : les robots humanoïdes volent la vedette

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.