Banque en ligne : les jeunes encore insouciants

Banque en ligne : les jeunes encore insouciants

DirectLCI
INTERNET – Bien que très informés des risques bancaires, les moins de 25 ans ne prennent pas systématiquement des précautions pour les éviter.

Sur les risques bancaires, les jeunes sont conscients mais insouciants. Telles sont les conclusions d'une étude menée sur la question par l'institut de sondage TNS Sofres. "Ils sont 78 % à connaître les risques de piratage de carte bancaire, 76 % le phishing et 72 % l'usurpation d'identité", détaille à metronews Céline Soubranne, secrétaire générale d'AXA Prévention, commanditaire de l'étude.

De la théorie à la pratique, il y a pourtant un pas que les moins de 25 ans ne franchissent pas forcément. "25 % d'entre eux stockent par exemple des informations ou codes bancaires sur leur smartphone. Pourtant seuls 54 % verrouillent l'appareil grâce à un code", regrette-t-elle. Même chose pour les mots de passe, 56 % utilisent les mêmes pour plusieurs sites. Un comportement à risque en cas de vol sur l'un d'entre eux.

Vérifier ses comptes pour éviter les surprises

Car si les banques font globalement du mieux qu'elles peuvent pour protéger les données de leurs clients, les problèmes viennent souvent du côté de l'utilisateur final. "Les pirates ont beaucoup d'imagination et inventent constamment de nouveaux moyens d'arnaques bancaires", explique Céline Soubranne. Faux sites, mails pièges, usurpation d'identité… la liste est longue.

Aux jeunes de rester donc vigilants, ce qui est loin d'être le cas : "Si 60 % vérifient systématiquement leurs comptes, 25 % ne le font que pour les grosses sommes et 13 % jamais", s'inquiète la secrétaire générale. Cela reste pourtant le meilleur moyen d'éviter les mauvaises surprises.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter