Battu à plusieurs reprises par l'IA, un maître du jeu de Go jette l'éponge

Battu à plusieurs reprises par l'IA, un maître du jeu de Go jette l'éponge
High-tech

Toute L'info sur

Jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?

ABANDON – Lee Sedol, l’un des plus grands joueurs de Go de l’histoire, a décidé de prendre sa retraite après avoir été battu à plusieurs reprises par AlphaGo, l’intelligence artificielle créée par DeepMind, la filiale de Google. Selon lui, il y a désormais "une entité qui ne peut être vaincue".

Il est considéré comme l’un des plus grands joueurs de Go au monde. Lee Sedol a décidé de prendre sa retraite à seulement 36 ans. Le Sud-Coréen a affronté à plusieurs reprises AlphaGo, l’intelligence artificielle créée par DeepMind, la filiale de Google. Battu la majorité du temps, il est néanmoins le seul humain à avoir remporté un match face à la machine (1-4). Insuffisant pour garder sa motivation intacte.

Champion du monde à 18 reprises, Lee Sedol a débuté à cinq ans le jeu de Go avant de devenir professionnel à seulement 12 ans. "Même si je deviens numéro un, je ne suis pas au sommet. Il y a une entité qui ne peut être vaincue", a-t-il confié à l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. Il doit pourtant affronter un autre ordinateur en décembre, HanDol, un programme développé par l'entreprise sud-coréenne NHN Entertainement Corps et qui a déjà battu les cinq meilleurs joueurs du pays. Sedol disposera de deux pierres d’avance, mais ne se fait guère d’illusion quant à ses chances. "Même avec un avantage de deux pierres, je sens que je vais perdre le premier match contre HanDol", anticipe déjà le Sud-Coréen. "Je peux jouer confortablement contre HanDol car je suis déjà à la retraite et je me sens bien mieux ainsi".

Lire aussi

AlphaStar, l'autre IA qui terrasse les humains

La confrontation entre AlphaGo et le champion avait été le premier événement marquant de l’évolution de l’intelligence artificielle, capable de mettre à mal des êtres humains sur l’un des jeux les plus stratégiques au monde, vieux de 3.000 ans. Dans le jeu de Go, les joueurs disposent de pions noirs ou blancs qu’ils doivent placer à tour de rôle pour prendre le contrôle du plateau en ayant toujours des pions de leur couleur qui se touchent. Le jeu de Go est réputé plus complexe que les échecs en raison du nombre de coups possibles à chaque tour.

En vidéo

L'intelligence artificielle à l'assaut du Poker

Une autre IA de DeepMind fait aussi beaucoup parler d'elle, sur le jeu vidéo de stratégie Starcraft II cette fois. Et AlphaStar, son nom de code, vient d’être admise dans le cercle très fermé des Grands Maîtres du jeu. Depuis son lancement il y a près d’un an, l’intelligence de Google a en effet mis à mal les plus grands champions. Comme AlphaGo, AlphaStar a emmagasiné des milliers et des milliers de parties pour apprendre les différentes stratégies et concevoir la sienne. Si les temps de réaction d’un humain et de l’IA sont quasiment les mêmes, le temps de clic sur la souris ou le clavier pour une décision reste plus rapide pour un humain. Mais l’IA a l’avantage de pouvoir gérer plusieurs tâches en simultané. Et pour les équipes de Deepmind, AlphaStar serait désormais capable de battre plus de 99% des joueurs.

En podcast

Tous nos podcasts sont à écouter ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter