Bill Gates n'est plus l'actionnaire principal de Microsoft

Bill Gates n'est plus l'actionnaire principal de Microsoft

DirectLCI
HIGH-TECH – Bill Gates n'est plus le premier actionnaire individuel de Microsoft, a-t-on appris vendredi. Il laisse sa place à l'ancien PDG du groupe, Steve Ballmer, et prend un peu plus la direction d'une fin de carrière philanthropique.

C'est la fin d'une époque chez Microsoft. Vendredi 2 mai, la Securities and Exchange Commission (SEC) , le gendarme boursier américain, a rendu public un avis dans lequel on apprend que Bill Gates ne serait plus le premier actionnaire individuel du géant informatique qu'il a créé, Microsoft. Une annonce qui ne devrait pas surprendre plus que ça les observateurs, alors que l'informaticien de Seattle a entrepris depuis quelques années de réduire sa participation au groupe, préférant se concentrer sur ses actions caritatives.

Ainsi, Bill Gates aurait à nouveau vendu 4,6 millions d'actions, mercredi 30 avril, ramenant sa participation à 330,14 millions de titres et cédant sa place de premier actionnaire de Microsoft à Steve Ballmer, l'ancien PDG du groupe qui a pris sa retraite l'été dernier. Ce dernier possède à ce jour 333,25 millions de titres, selon les documents de la SEC. En clair, Bill Gates détient 4 % du capital de Microsoft, contre 4,03 % à Ballmer. Vendredi soir, à la clôture de la Bourse, ce pourcentage était valorisé à respectivement 13,1 milliards de dollars (9,4 milliards d'euros) et 13,2 milliards de dollars (9,5 milliards d'euros).

Un simple "conseiller technologique"

L'homme reste donc un poids lourd, à n'en pas douter. Celui qui restera dans l'histoire comme l'inventeur des tout premiers logiciels aura passé trente ans à la tête de son groupe, avant d'annoncer en 2008 qu'il renonçait à toute fonction exécutive, souhaitant ne consacrer qu'"un tiers de son temps" au groupe en tant que "conseiller technologique". Dans l'intervalle, il est devenu multimilliardaire et a récemment retrouvé son statut d'homme le plus riche du monde , selon le classement du magazine Forbes de 2014, avec une fortune estimée à 76 milliards de dollars (55 milliards d'euros).

Son temps, il le consacre désormais à ses actions caritatives, notamment la Bill & Melinda Gates Foundation , très active dans la lutte contre le sida et le paludisme notamment. En 2010, avec son ami et investisseur Warren Buffett, il avait lancé une grande initiative philanthropique en appelant plusieurs milliardaires à verser de leur vivant la moitié de leur fortune à des œuvres caritatives. Après avoir contribué à créer un monde plus connecté, Bill Gates veut désormais "apporter à la population mondiale des innovations en matière de santé et d’acquisition de connaissance." Une autre manière de marquer l'histoire de son empreinte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter