BoodiGo, le "Google du porno" créé par d'anciens employés

BoodiGo, le "Google du porno" créé par d'anciens employés
High-tech

SEXE - C'est ce qu'on appelle un moteur de niche. BoodiGo n'est pas à mettre entre toutes les mains de part sa spécialité : les contenus pornographiques.

Le sexe à portée de clavier. Telle est la promesse de BoodiGo, moteur de recherche lancé le 15 septembre par d'anciens employés de Google. Ceux-ci se sont alliés au producteur de porno américain Colin Rowntree pour créer ce qu'ils espèrent être le "Google du X", c'est-à-dire un moteur de recherche dédié exclusivement au contenu pornographique (vidéo, photos, etc.).

BoodiGo, du porno sans risque

Pour se différencier de concurrents déjà existants, comme Search.xxx (lire notre article à ce sujet), BoodiGo s'engage à ne pas installer de cookie ni de système de tracking d'aucune sorte sur les appareils des personnes qui utilisent le moteur. Les internautes passent sans laisser de trace ni être répertoriés sur les serveurs de BoodiGo. En outre, le moteur de recherche propose des fonctions intéressantes comme la possibilité de restreindre la recherche aux blogs Tumblr (pour les amateurs de photos et GIF notamment). Enfin, il ne propose que du contenu légal : le contenu piraté n'est pas répertorié dans les résultats de recherche, de même si le respect du copyright n'est pas assuré. Cela permet notamment de limiter l'accès à des contenus contenant virus et logiciels malveillants.

"Google et Bing ont progressivement restreint l'accès au contenu issu de l'industrie pour adulte, ce qui est devenu extrêmement frustrant", explique Colin Rowntree. Il faut savoir que, même si les moteurs de recherche classiques ne s'en vantent pas, environ 80 % des requêtes sur les moteurs de recherche sont liées au sexe. "Si quelqu'un recherche des vidéos de sexe oral et essaie de les trouver via Google, ce qu'il obtient, c'est un article de Wikipedia et des conseils de Cosmopolitan. Et quand il trouve ce qu'il recherche, cela peut être du matériel piraté", ajoute-t-il. En somme, BoodiGo est le chantre du "safe sex", même en ligne.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent