Cadeaux de Noël : le meilleur de la high-tech "made in France"

Cadeaux de Noël : le meilleur de la high-tech "made in France"

DirectLCI
CATALOGUE HIGH-TECH - Auchan, Carrefour, Darty, Leclerc... Cette année, lorsqu’il sera l’heure de faire vos courses de Noël, les rayons high-tech de vos magasins recèleront d'objets connectés fabriqués par de jeunes pousses françaises. Que choisir ? Voici la sélection metronews.

Samsung, Sony, Windows, HTC, Apple, LG, Lenovo… Les marques américaines et asiatiques ont l’habitude d’être en haut de l’affiche dans les rayons spécialisés high-tech. Tous ces géants ne craignent pas d’être détrônés, mais ils sont désormais environnés par de plus petits acteurs qui ont su se faire une place au chaud.

Des start-ups sous le sapin
Withings, Parrot, Netatmo, Wistiki, Homido, Bluetens, ça vous parle ? Ces noms appartiennent à des start-ups françaises qui vont, entre autres, bénéficier d’une mise en lumière chez 8 enseignes de la grande distribution en France. En effet, Auchan, Carrefour, Darty, Leclerc, Lick, Orange, Boulanger et la Fnac ont été conviés à la signature d’une charte auprès de la Secrétaire d’Etat au Numérique Axelle Lemaire, les engageant à soutenir et valoriser les acteurs de la French Tech. La French Tech, c’est le nom du label français piloté par l’Etat depuis 2013 qui fédère des acteurs sélectionnés pour mettre en valeur un certain savoir-faire français en matière de technologie et d’innovation. Les acteurs de ce groupe bénéficient d’une médiatisation accrue et font partie de programmes sensés les aider à voler de leurs propres ailes. D’autres initiatives existent, tels que le concours lancé cet été par Business France qui a sélectionné 22 jeunes pousses sur 130 candidats pour partir représenter la France au CES 2016 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas, soit le plus grand salon international centré autour des produits électroniques grand public. Tous ces produits encore parfois un peu anonymes pourraient bien faire le lit des sapins de technophiles pour ce Noël 2015.

Que la lumière soit...connectée
La Smart Lamp de la start-up lyonnaise Holi est un cadre lumineux qui compile de nombreuses LEDs de couleurs. Grâce à son smartphone ou sa tablette, on peut programmer diverses combinaisons colorées pour animer son intérieur. 129 euros tout de même pour changer d’ambiance à volonté.

Phonotonic, pour jouer avec la musique
Pour certains, l’apprentissage d’un solfège compliqué pour pouvoir jouer d’un instrument de musique, c’est un véritable calvaire. C’est en pensant à ces personnes que Phonotonic a été conçu. Le PDG de la marque est lui-même musicien, et il s’intéresse à la dimension de partage générée par la musique. En prenant en main le boîtier multi-facettes de Phonotonic, et en l’agitant de dizaines de façons, on crée des sons. Très amusant à tous âges, parce que très maniable, les sons peuvent être programmés depuis l’application. La “balle musicale” Phonotonic est vendue 80 euros.

Welcome, la caméra connectée qui vous reconnaît

Netatmo, c’est une entreprise créé par le français Fred Potter qui a fait son nom avec le lancement de sa première station météo connectée. Depuis, ils ont présenté un thermostat intelligent au design élaboré par Philippe Starck et récemment, une caméra capable de détecter et reconnaître les visages à domicile, la Welcome de Netatmo. Cette caméra cylindrique au revêtement couleur or en aluminium anodisé se veut discrète et ludique. On pourra consulter les allées et venues de ses proches à domicile grâce à l’oeil alerte de cette caméra qui prend une photo des visages et les transforme en petits avatars. Elle reste très gadget pour gérer les cambriolages, mais peut rassurer des parents qui veulent savoir si leurs enfants sont bien rentrés de l’école, par exemple. Elle est disponible aux alentours de 190 euros.

L'Activité Pop de Withings, la connectivité sobre
La Withings Activité Pop est issue de l’imagination du français Withings. Cette fois, il s’agit d’une montre connectée sobre et sportive, avec un bracelet en silicone, un cadran moitié plastique, moitié acier inoxydable. De prime abord, elle ressemble à une montre tout ce qu’il y a de plus classique, mais elle embarque un accéléromètre et permet de consulter sur smartphone son nombre de pas quotidiens et la distance parcourue. Depuis peu, on peut également mesurer ses efforts à la piscine grâce à une mise à jour de l’application. Sa grande soeur, l’Activité, plus chic avec un bracelet en cuir et un cadran saphir, a été conçue en Suisse, et équiperait le poignet de François Hollande. La version Pop coûte aujourd’hui 149,90 euros.

Homido, la réalité virtuelle accessible

2016 sera l’année de la réalité virtuelle avec la sortie de casques très attendus, tels que l’Oculus Rift, le HTC Vive ou le Sony Playstation VR. Mais ces technologies seront chères, au moins aussi chères que des consoles en tout cas, si ce n’est plus, et il faudra probablement un peu de temps pour démocratiser leur usage. Pour les impatients, il y a les casques de réalité virtuelle compatibles avec des smartphones, tel que le Homido. Homido est un casque sans fil qui coûte la modeste somme de 69,99 euros, compatible iOS et Android et avec, selon le site, 80% des smartphones du marché. Pour “jouer”, on libère de l’espace de stockage sur son smartphone (les applications de réalité virtuelle sont très gourmandes), on télécharge le contenu, et c’est parti pour une immersion à 360°. Le résultat n’est pas encore parfaitement au point, mais il y a largement de quoi impressionner en famille.

Pour lancer cette opération de communication entre la grande distribution et la marque French Tech, une semaine des objets connectés a été lancée, du 19 au 25 octobre. Il est possible de suivre les opérations, démonstrations et animations prévues avec le hashtag #HappyFrenchTech sur Twitter. Il ne reste plus qu’à savoir si les fabricants d’objets connectés français auront su séduire le coeur des français. Le premier trimestre 2016 sera aussi une heure de bilan et la clôture d’une première année d’activité pour de nombreuses start-ups. La sécurité des objets connectés reste une question qui taraude les consommateur. Les fêtes seront donc une opportunité de créer un premier contact avec ces objets inhabituels pour, peut-être, dissiper quelques doutes. Sauront-ils nous convaincre ?

EN SAVOIR +
>> Homido, le casque de réalité virtuelle 100% lillois
>>
Test - Withings Activité, la montre qui sait se faire discrète
>>
Welcome, la caméra qui reconnaît votre visage et celui de vos proches

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter