Call of Duty : Infinite Warfare, le space opera façon Star Wars

High-tech
DirectLCI
JEUX VIDÉO - La saga aux plus de 250 millions d'exemplaires vendus revient pour un 13e opus. Call of Duty : Infinite Warfare reprend ses principes de jeu de tir à la première personne, mais offre cette fois des combats futuristes sur terre et dans l'espace. Suffisant pour rester le champion de la catégorie ?

Non, novembre n'est pas seulement synonyme de temps gris et de déprime. Les fans de Call of Duty le savent bien et attendent ce moment frénétiquement chaque année : c'est aussi le mois du lancement du nouvel opus de la saga. Voici donc la 13e édition du plus célèbre des jeux vidéo de tir qui sort ce vendredi, Call of Duty : Infinite Warfare.


"Encore un ?", diront ses détracteurs. Il est vrai que l'on peut difficilement leur donner tort. Activision connaît la recette du succès et sait très bien l'ajuster pour ajouter chaque année une petite dose d'innovation, mais sans grands chambardements qui risqueraient de déstabiliser sa base solide de joueurs inconditionnels. Trois studios se relaient donc pour offrir chaque année leur opus aux fidèles : Sledgehammer Games (Advanced Warfare) et Treyarch (Black Ops III) avaient opté pour des combats futuristes au sol. Infinity Ward prend son envol et expédie son Infinite Warfare dans l'espace.

Un changement de taille : l'espace

Passer du sol aux airs n'a rien d'anodin dans un jeu vidéo. C'est un peu comme troquer ses skis pour un vélo sur une même descente. On sait comment faire, mais il faut s'habituer, et ça décontenance quelque peu. Si visuellement, la transition se fait de manière plutôt fluide, les combats avec votre vaisseau spatial deviennent un peu fouillis et on ne sait parfois plus trop où l'on est. Un peu d'entraînement et on parvient à s'adapter à cette nouvelle verticalité.


Mais c'est bien là le changement radical dont avait besoin la saga pour se donner une nouvelle dimension. Peu importe que les fans n'aient pas du tout apprécié l'idée lors de la découverte du tout premier trailer du jeu, c'est la marque de ce Call of Duty : Infinite Warfare et son côté rafraîchissant. On se retrouve un peu dans une ambiance à mi-chemin entre Star Wars pour les batailles dans l'espace et Starship Troopers pour le côté futuriste.


Pas d'inquiétude pour les habitués : stratégie, combats et infiltration sont toujours au rendez-vous, avec des missions secondaires intéressantes. Mais la campagne solo repose surtout sur les choix du joueur et sa capacité à incarner un meneur d'hommes, avec ses états d'âme et ses décisions difficiles à prendre.

Le mode multijoueurs, fer de lance de la franchise, est évidemment de retour, plus nerveux et plus personnalisé. Car il est désormais possible de se créer des profils de combat avec son arsenal et ses avantages. Le catalogue d'armes s'enrichit et les armes deviennent même modulables à souhait grâce aux matériaux récoltés. Au niveau des confrontations, les combats auront lieu dans des arènes très diverses, mais ce sont surtout les missions d'équipe qui devraient plaire. Chaque équipe a sa propre personnalité, ses challenges à relever et son commandant en chef. En réussissant leurs missions, les joueurs peuvent ainsi débloquer des XP et des objets aussi bien cosmétiques que des forces.

Des acteurs de renom

Côté histoire, vous allez devoir épauler le capitaine Nick Reyes à la tête du vaisseau Retribution et de l'Alliance Spatiale des Nations Unies, et faire face aux assauts du SetDef qui veut annihiler toute vie sur Terre et diriger l'Univers. À sa tête, l'Amiral Salen Kotch, le super méchant qui prend ici les traits de Kit Harington, le Jon Snow de Games of Thrones. Comme depuis COD Advanced Warfare et l'intronisation de stars dans le jeu, lignée qu'avait inaugurée Kevin Spacey, le dernier épisode a le droit à son casting d'enfer : on trouve également le champion UFC Conor McGregor, le pilote de Formule 1 Lewis Hamilton ou encore l'improbable retour de David Hasselhoff.

Le célèbre interprète de Michael Knight (K2000) ou Mitch Buchannon (Alerte à Malibu) joue ici un DJ énigmatique dans le mode "Zombies dans l'espace". Un mode totalement décalé, à l'ambiance années 80, qui se joue en coopération dans un parc d'attractions totalement "destroy" !


A noter que les Editions Legacy du jeu et Deluxe comprennent la version remasterisée du jeu Call of Duty 4 : Modern Warfare.

En vidéo

Call of Duty : Infinite Warfare : découvrez le premier trailer

Call of Duty : Infinite Warfare - Un jeu Activision disponible sur PS4, Xbox One et PC - PEGI 18

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter