Cambridge Analytica : des données de comptes Twitter ont également été vendues

High-tech
VIE PRIVÉE - Le réseau social a vendu un accès au données de ses utilisateurs à la même entreprise qui a fourni les informations de dizaines de millions de profils Facebook à Cambridge Analytica à des fin de propagande politique.

Après Facebook, le scandale Cambridge Analytica va-t-il atteindre Twitter ? Le 28 avril, le réseau social à l'oiseau bleu a confirmé au quotidien britannique The Telegraph que l’entreprise GSR, par laquelle est passée Cambridge Analytica pour récupérer les données d'utilisateurs Facebook, avait également aspiré des données de comptes Twitter.


Dans cet article, on apprend notamment que GSR a acheté à Twitter un droit d'accès lui permettant de collecter des tweets publiés entre décembre 2014 et avril 2015. "Nous avons mené une enquête interne et n’avons trouvé aucun accès à des données privées concernant des utilisateurs de Twitter", a affirmé l'entreprise à Bloomberg. Les tweets collectés n'étaient en effet pas privés et ont été récoltés de manière aléatoire, indique Twitter.

En vidéo

VIDÉO - Cambridge Analytica : comment influencer une élection ?

Rien n'indique donc que cette vente de données soit comparable au scandale qui touche Facebook. Les données de 87 millions d'utilisateurs du réseau ont ainsi été récupérées par Cambridge Analytica, une entreprise spécialisée dans l'analyse de données, qui a ensuite travaillé pour Donald Trump lors de sa campagne pour la présidentielle américaine de 2016.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter