Candy Crush : attention, une arnaque circule sur Facebook

Candy Crush : attention, une arnaque circule sur Facebook

DirectLCI
ESCROQUERIE – Le célèbre jeu, victime de son succès, a été détourné. Une fausse page Facebook propose d'obtenir des vies gratuitement. Il vous en coûtera certainement bien plus cher.

Tout petit déjà, on nous a expliqué de ne pas accepter les bonbons d'inconnus. Cela vaut aussi avec les jeux sur Facebook. Une fausse application Candy Crush circule actuellement sur le réseau social, d'après l'éditeur d'antivirus Bitdefender . Deux risques majeurs sont encourus : le vol des données personnelles et une arnaque au numéro surtaxé. La fausse page Facebook est alléchante, elle propose aux joueurs d'obtenir gratuitement des lingots d'or et des vies, permettant de progresser plus rapidement dans le jeu. Pour cela il faut saisir ses identifiants Facebook et appeler ensuite un numéro gratuit.

Voilà pour la théorie, car en pratique, le numéro est bien entendu surtaxé. D'autre part, il n'y a absolument aucune raison d'entrer à nouveau ses identifiants alors que l'on est déjà connecté à Facebook. Le protocole Oauth utilisé par le réseau social permet justement de s'identifier sur les services l'utilisant sans avoir à entrer à nouveau ses codes d'accès. L'utilisateur court donc ici le risque de se faire subtiliser son compte.

Méfiez-vous des offres trop séduisantes pour être vraies

D'une manière générale, quand les offres sur Internet sont trop alléchantes, il s'agit souvent d'une arnaque. Gardez donc à l'esprit votre sens critique et n'hésitez pas à saisir dans un moteur de recherche les numéros de téléphone, cela permet souvent d'apprendre s'il est surtaxé ou pas.

Candy Crush est l'un des jeux les plus populaires du moment. Utilisé par plus de 120 millions de personnes à travers le monde, il est à la fois disponible sur Facebook, mais aussi sur les smartphones et tablettes. Son éditeur, King Digital Entertainment, a d'ailleurs annoncé en février dernier son intentioin de vouloir entrer à la bourse de New York .

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter